Accueil


Les Rapides sont malmenés

Francis Millaire


Mont-Laurier, 29 novembre - Les hommes de Sylvain Charbonneau disputaient une seule rencontre le week-end dernier. Pour l'occasion, ils étaient les hôtes du National de Lorraine-Rosemère. Dans une rencontre propre alors qu'aucun coup vicieux ne fut donné, les Rapides disposaient du National par le pointage de 4 à 2.

Seul point positif du week-end








Jouant pour une dernière fois en 2014 devant ses partisans, ceux-ci espéraient un meilleur sort de la part des joueurs lauriermontois. Les deux dernières minutes de la période médiane ainsi que la troisième furent néfaste pour les hommes de Sylvain Charbonneau alors que les Olympiques de Repentigny marquaient cinq buts. Les Rapides de Mont-Laurier marquaient les deux premiers buts de la rencontre. Dès la 5e minute, Samuel Blouin, qui revient d’une blessure au haut du corps, marquait le premier but des siens. Samuel Milaire ajoutait une aide à sa fiche. Puis deux minutes plus tard, c’était au tour d’Alexandre Cocher de compléter le travail de Mathieu Hinse et Vincent Charbonneau. Les Olympiques répliquaient aussi rapidement en inscrivant deux fois en un peu plus de 120 secondes. Les deux équipes s’échangeaient un autre but avant la fin de la première, dont celui du capitaine Jean-Philippe Gauthier. Profitant de la première pénalité de la rencontre à la 11e minute au deuxième tiers, Mathieu Hinse déjouait le gardien adverse pour ainsi redonner l’avance (4 à 3) aux siens. Sur le jeu, Vincent Charbonneau et JP Gauthier étaient crédités de la passe. Mais en l’espace de 75 secondes en fin de période, Repentigny marquait à deux reprises et ils prenaient l’avance pour la première fois dans la joute. La troisième ne fut guère rassurante pour les Rap’s alors que les visiteurs marquaient à trois reprises pour ainsi l’emporter par la marque de 8 à 4. Les deux équipes furent pénalisées qu’à une seule reprise dans toute la rencontre. Anthony St-Jean a fait face à 38 tirs alors que les Rapides lançaient 30 fois sur le gardien adverse. Dimanche à Lachute face aux Knights, le scénario fut aussi pire pour Mont-Laurier alors que les Rap’s s’inclinaient par la marque de 11 à 3. Les buteurs du côté des Lauriermontois furent Samuel Blouin (son 2e en autant de matchs), Mathieu Hinse et Jean-Philippe Gauthier.


Seul point positif du week-end

Malgré ses deux revers, le seul point positif du week-end fut le fait que les Rapides ont été en mesure d’ajouter 2 points de discipline eux qui obtinrent que 2 minutes samedi et 12 minutes dimanche à Lachute.

Certains devront en donner davantage

Certains joueurs devront d’ici les prochaines rencontres en donner davantage à l’équipe. Que ce soit être le premier sur la rondelle, compléter les mises en échecs. Certains joueurs ont un rôle spécifique, mais d’autres doivent marquer. Les joueurs étiquetés buteurs ou passeurs, devront en donner davantage, peu importe avec qui l’entraîneur les jumelle.

Une série de matchs à l’extérieur

Les Rapides seront sur la route le week-end prochain alors que l’équipe se déplacera à St-Eustache et Boisbriand. Il s’agira des deux derniers matchs en 2014.

Voici l’horaire des prochaines rencontres :

  • Samedi 20 déc. à St-Eustache
  • Dimanche 21 déc. à Boisbriand
  • Tournoi Blainville 2-3-4 janvier 2015
  • Samedi 10 janvier à Repentigny
  • Samedi 17 janvier à Rosemère
  • Dimanche 18 janvier à Lachenaie



Dufour et Vézina marquent leur premier but avec les Rapides

Francis Millaire


Mont-Laurier, 29 novembre - Les hommes de Sylvain Charbonneau disputaient une seule rencontre le week-end dernier. Pour l'occasion, ils étaient les hôtes du National de Lorraine-Rosemère. Dans une rencontre propre alors qu'aucun coup vicieux ne fut donné, les Rapides disposaient du National par le pointage de 4 à 2.

Rosemère prend l'avance

Le premier qui a abdiqué fut Mathieu Pagé-Plouffe lors du 5e lancer du National. La réplique des Rap's est survenue lors de la 16e minute de jeu lorsque Michael Mantha déjouait le gardien adverse pour son huitième du calendrier. Le capitaine Jean-Philippe Gauthier amassait une mention d'aide.
Mais avec 23 secondes à disputer à la première, les visiteurs reprenaient une mince avance d'un but. C'est avec ce pointage de 2 à 1 que les deux équipes retraitaient vers leur vestiaire. Notons les prouesses du gardien de Lorraine-RosemèreTommy Viboux qui a stoppé 18 des 19 rondelles. De leur côté, Rosemère a lancé neuf fois sur Pagé-Plouffe. Les Rapides lancent, mais...
En période médiane, les joueurs lauriermontois ont tout essayé pour déjouer le gardien adverse. Ce dernier fut étincelant en bloquant les 20 tirs des joueurs des Rapides. Le cerbère de Mont-Laurier a fait face à seulement 4 tirs.

Premier but dans l'uniforme des Rapides

En retard par un but, l'entraîneur-chef des Rapides a modifié quelques trios dans le but des fouetter. Comme il le mentionnait après le match, "Ce n'est pas que nous n'étions pas bons, mais un changement s'imposait" et ce fut bénéfique pour toute l'équipe.

Dès la 4e minute, Derek Carrière et Julien St-Jean orchestraient le quatrième but de Maxime Gélinas. Soixante-quinze secondes plus tard, après avoir remporté la mise au jeu en territoire ennemi, Mathieu Hinse remettait le disque à Mantha, ce dernier la laissait au défenseur recrue, Alex Dufour avec son lancer puissant faisait scintiller la lumière pour son premier but dans la LHJAALL. À ce moment, les Rapides détenaient une priorité de 3 à 2. Dans la deuxième portion de la 3e, Xavier Leclerc glissait la rondelle à Pierre-Marc Vézina et ce dernier inscrivait son premier but avec les Rapides. Mont-Laurier disposait ainsi du National par le pointage de 4 à 2. Au chapitre des tirs, les Rapides marquaient 3 fois sur 11 tirs. Ils ont complété la rencontre avec 50 lancers. En troisième, le cerbère lauriermontois fut très occupé alors qu'il stoppait les 17 tirs de Lorraine/Rosemère. Ces derniers ont terminé la rencontre avec 30 tirs.

Prochaines rencontres

Les Rapides seront sur la route ce samedi 6 décembre alors qu'ils se rendront à St-Eustache. Le lendemain (dimanche), les Diables du Mont-Tremblant seront les visiteurs au CSJL dès 17h30. Venez encourager en grands nombres votre équipe.



Fiche de .500 pour les hommes de Charbonneau

Francis Millaire


La fameuse bataille de la 117 reprenait de plus belle samedi dernier au centre sportif Jacques-Lesage, alors que les Rapides tentaient de vaincre pour la première fois en trois matchs les Diables de Mont-Tremblant. Un revirement en territoire de Mont-Laurier avec 1:22 à écouler permettait aux Tremblantois de vaincre les Rap's par le pointage de 4 à 3. Dimanche à Boisbriand, deux buts de Vincent Charbonneau, dont un en tir de pénalité, ont fait en sorte que les Rapides ont gagné 6 à 4.

Il n'y avait que 31 secondes d'écoulées à la première samedi, que les Diables prenaient l'avance. La réplique est venue du bâton de Mathieu Hinse lors de la 4e minute. Vincent Charbonneau et Alexandre Cocher obtenaient les mentions d'aide. À mi-chemin en première, les visiteurs reprenaient une avance d'un but sur les hommes de Charbonneau. Avec un peu plus de trois minutes, profitant d'une attaque massive, Alexandre Cocher faisait bouger les cordages pour ramener les deux équipes à égalité. Vincent Charbonneau récoltait sa 2e passe de la période. Les Diables ont tiré 13 fois sur Pagé-Plouffe alors que le gardien adverse faisait face à seulement cinq tirs. Profitant d'une double supériorité numérique en début de 2e, Jean-Philippe Gauthier donnait l'avance aux siens avec un puissant lancer frappé. Alexandre Cocher récoltait son 2e point, alors que Julien St-Jean s'inscrivait au pointage. Les Diables nivelaient la marque (3 à 3) avec 40 secondes à jouer en période médiane lors d'un double avantage numérique. En fin de 3e, les Rapides contrôlaient le match en pressant les Diables dans leur territoire, mais une bourde dans le territoire de Mont-Laurier faisait en sorte que les visiteurs marquaient le 4e but, celui de la victoire avec 1:22 à faire.

À Boisbriand

Au cours du premier tiers, seul Alexandre Cocher déjouait le gardien adverse alors que Salerno accordait deux buts aux Royaux de Boisbriand/Ste-Thérèse.Les Rapides ont inscrit deux buts en période médiane. Dans un premier temps, Julien St-Jean et Vincent Charbonneau remettaient à Mathieu Hinse et ce dernier marquait son 6e de la saison. Puis, lors d'un tir de pénalité, Vincent Charbonneau déjouait le gardien adverse pour prendre l'avance 3 à 2.Dès la 52e seconde, Michael Mantha doublait l'avance des siens. Mais, lors d'une pénalité aux Rapides, les Royaux réduisaient la marque 4 à 3. Au tour de Carrière de s'inscrire au pointage lors d'un jeu de puissance pour redonner une avance de 2 buts aux siens. Avec 25 secondes, l'équipe hôtesse marquait un 4e but, mais ce ne fut pas suffisant lorsque Charbonneau marquait dans une cage déserte. Une victoire de 6 à 4 pour les Rap's.

Prochaines rencontres

Profitant d'un week-end de congé, les Rapides seront de retour sur la glace le samedi 29 novembre alors que Rosemère s’amène à Mont-Laurier dès 19h30.



Une fiche de ,500 pour les Rapides

Francis Millaire


Les hommes de Sylvain Charbonneau disputaient deux rencontres le week-end dernier. Confiants en leur moyen après avoir blanchi Mirabel lors du dernier match, les Lauriermontois ont vaincu dans un premier temps les Olympiques de Repentigny à domicile par la marque de 4 à 3 et dimanche, ils se sont faits lessivés par le pointage de 9 à 1 face à Mirabel.

Le point Fran-Jeu disparait en première

Un match entre les Olympiques et les Rapides n'est jamais de tout repos. Il n'y avait pas une minute de jouée que les deux équipes avaient déjà reçu une pénalité. C'est d'ailleurs lors d'une supériorité numérique que les visiteurs marquaient le premier but de la rencontre à la 4e minute de jeu. Félix Sauriol inscrivait son premier but de la saison lors d'une attaque massive à la 9e minute. Mathieu Hinse et Julien St-Jean noircissaient la feuille de pointage. À la douzième minute, jouant alors en infériorité numérique, les Olympiques reprenaient l'avance d'un but. C'est d'ailleurs sur ce pointage de 2 à 1 en leur faveur que la première s'est terminée. Mathieu Pagé-Plouffe stoppait 12 des 14 lancers de Repentingy alors que les Rap's tiraient à dix reprises. En fin de première période, une bagarre opposant Mickael Mantha et Jean-Philippe Gariépy est survenue, les deux joueurs ont été expulsés de la rencontre et devront purger 2 matchs de suspension.

Les Rapides frappent à trois reprises

Avec le retrait de leur meilleur joueur offensif, les joueurs de soutien ont haussé leur niveau de jeu en période médiane. Profitant d'une autre attaque massive, Vincent Charbonneau qui était de retour après avoir purgé une suspension de deux matchs inscrivait son 3e de la saison alors qu'Alexandre Cocher et Mathieu Hinse ajoutaient une aide à leur fiche. À la 12e minute, Miguel Fex et Samuel Milaire orchestraient le troisième but de l'année de Lucas Giguère. Ce même Giguère déjouait le gardien des Olympiques à la 15e minute alors que son coéquipier, Félix Sauriol était au banc des pénalités. Après quarante minutes de jeu, les Rapides menaient 4 à 2 au dépens de Repentigny. Les Olympiques ont décoché 10 tirs alors que Mont-Laurier en obtenait 16.

Les Olympiques tentent un retour

Un seul but fut inscrit en troisième alors que les Olympiques marquaient avec moins de 5 minutes à jouer. Ils ont même retiré leur gardien en fin de période, mais la tactique ne leur a pas souri. Les Rapides ont gagné par le pointage de 4 à 3. Pagé-Plouffe enregistrait son 4e gain, il a repoussé 27 rondelles. Les Rapides ont décoché 34 tirs sur le gardien des Olympiques.

Dimanche à Mirabel

Mickael Salerno se voyait confié la tâche de poursuivre la séquence victorieuse des siens. Les Monarques ont entrepris la rencontre en lion puisqu'après trois lancers, il avait déjà marqué deux fois, dont un en supériorité numérique. Après avoir reçu 16 tirs en première et 18 en période médiane, les deux équipes retraitaient à leur vestiaire avec un pointage de 6 à 0. Le seul beau jeu dans le camp des Rapides fut la passe lobbée du capitaine, Jean-Philippe Gauthier à Carrière et ce dernier marquait le seul et unique but de Mont-Laurier dans un revers de 9 à 1.

Prochaines rencontres

Les Rapides seront les hôtes des Diables du Mont-Tremblant, ce samedi 15 novembre dès 19h30 au CSJL et le lendemain, ils se rendront à Boisbriand.



ENFIN!!!

Francis Millaire


Les Rapides de Mont-Laurier disputaient un programme double face aux Monarques de Mirabel/Blainville, détenteur du premier rang dans la Ligue. Bref, avant la première rencontre du week-end, un écart de 18 points séparait les deux équipes. À jouer du hockey de rattrapage continuellement, les Rapides se sont écrasés par le pointage de 10 à 2. Le lendemain à Mirabel, une performance d'équipe permettait aux Rap's de blanchir les Monarques par le pointage de 1 à 0.

Lors du match de samedi à Mont-Laurier

L'entraîneur des Rapides, Sylvain Charbonneau mentionnait suite à la 5e défaite consécutive des siens : "On perd, car on était tout le temps au banc malgré que nous avons un pourcentage d'efficacité de 30% en supériorité numérique. Mais comme on fait tout le temps du hockey de rattrapage, on a jamais d'occasion." Dans cette défaite de Mont-Laurier à domicile, Mirabel a profité de 12 supériorités numériques, ils ont inscrit 4 buts. Seuls Alexandre Cocher et Kevin Desroches ont été en mesure de capitaliser. "J'ai présentement 28 joueurs sous la main dans la formation et d'ici les fêtes, je vais avoir cinq coupures à faire. " de mentionner Charbonneau au terme de la rencontre. Rencontrer après le match par le journaliste Carl Champagne, Samuel Milaire mentionnait : "L'histoire se répète, on donne beaucoup trop de buts. Il faudra resserrer la défensive. Malgré tout, on va avoir des chances de marquer." Le mot de la fin revient à l'attaquant Mathieu Hinse : "On est tanné de perdre! Rien ne roule pour nous autres, on se fait toujours compter sur des petites erreurs."

Ayant perdu la veille à domicile par le pointage de 10 à 2 contre Mirabel, les Rapides de Mont-Laurier se déplaçaient à l’aréna Val-d'Espoir de Mirabel afin de rendre la politesse aux Monarques. Joueurs, entraîneurs et l’équipe de communication espéraient un retour du balancier eux qui venaient de subir 5 revers consécutifs. Grâce à une magnifique performance de Mathieu Pagé-Plouffe, les Rapides ont inscrit un gain de 1 à 0. C’était la première victoire de l’entraîneur Sylvain Charbonneau et par le fait même, le premier blanchissage par un gardien des Rapides dans leur courte histoire. Interviewé par Carl Champagne, du journal Le Courant, Mathieu Pagé-Plouffe mentionnait : « On a joué intelligemment et il n’y a pas eu de tricheur, c’est ce qui a fait la différence. Les joueurs ont tous joué pour le même but, la victoire. »

De son côté, Sylvain Charbonneau remportait sa première victoire avec les Rapides. Ce dernier mentionnait : « Ce n’est pas encore parfait, on a créé des revirements, mais l’éthique de travail a fait en sorte que ces revirements ont été moins coûteux que lors des dernières rencontres. » L’attaquant Xavier Leclerc en est un autre qui a performé encore une fois dimanche à Mirabel, il n’est pas le plus grand joueur, mais à un contre un, il sort souvent avec la rondelle. « Comme je ne suis pas un grand scoreur, il faut bien que je compense ailleurs. Mon rôle est de m’assurer que le joueur que je surveille ne puisse pas se démarquer pour marquer. » Pour revenir à la rencontre, l’auteur du seul but du match fut réalisé par le #12 des Rapides, Derek Carrière lors de la période médiane.

Équipe communication

Bravo à messieurs Carl Champagne à la description et Francis Charbonneau, analystes qui vous invitent à écouter la description des matchs à l’extérieur. Dimanche à Mirabel, malgré un endroit dans le coin de la patinoire, l’équipe de communications a fait un travail impeccable alors qu’une trentaine d’auditeurs se joignaient à eux pour suivre la rencontre. Pour les suivre, allez sur www.rapideshockey.ca

Prochaines rencontres

Les Rapides seront les hôtes des Olympiques de Repentigny ce samedi 8 novembre dès 19 h 30 au CSJL alors que le lendemain, les Rapides se rendront une fois de plus à Mirabel. Les Monarques voudront sûrement venger leur échec.




Deux revers pour les Rapides

Francis Millaire


Les Rapides de Mont-Laurier disputaient deux rencontres le week-end dernier. Alors qu'ils recevaient les Gladiateurs des Moulins samedi au CSJL, ces derniers n'ont fait qu'une bouchée des Lauriermontois en les défaisant par le pointage de 10 à 3. Le lendemain à Rosemère, ce ne fut guère mieux pour nos Rapides alors qu'ils baissaient pavillon par la marque de 8 à 2. Bref, les joueurs de Mont-Laurier ont rencontré deux équipes en haut de classement.

Du jeu offensif à domicile

Samedi soir à domicile, les spectateurs qui aiment le jeu offensif en ont eu pour leur argent puisque pas moins que 7 buts étaient marqués en première période. Profitant d'une double supériorité numérique en début de rencontre, les Gladiateurs inscrivaient le premier but de la soirée, le 3e de Gabriel Leclerc. Profitant eux aussi d'une attaque massive, Jean-Philippe Gauthier marquait son 8e alors que Mathieu Hinse et Alexandre Cocher amassaient les aides.

En l'espace de huit minutes, les visiteurs marquaient quatre fois, dont les 2e et 3e buts de la période de Gabriel Leclerc. Avec 42 secondes au premier tiers, Alexandre Cocher (6) effectuait le travail amorcé par Vincent Charbonneau. Après 20 minutes, Des Moulins menaient déjà 5 à 2.

Au cours des 40 minutes suivantes, les visiteurs ont continué à appliquer de la pression sur la défensive des Rapides, ils marquaient 1 but en période médiane et 4 autres en troisième. L'attaquant Vincent Charbonneau inscrivait son 2e de la saison lors d'une supériorité numérique.

Les Gladiateurs ont remporté la joute par la marque de 10 à 3. Les Gladiateurs ont bombardé Mathieu Pagé-Plouffe de 44 tirs alors que l'attaque des Rapides lançait que 21 fois sur le gardien adverse.

Dimanche à Rosemère

La joute opposant les Rapides au National de Lorraine-Rosemère avait bien débuté pour notre formation puisqu'il n'y avait que 52 secondes d'écoulées dans la joute que Samuel Milaire faisait bouger les cordages alors que son joueur de centre, Mathieu Hinse récoltait une passe. L'équipe hôtesse nivelait le pointage à mi-chemin en première et les deux équipes retraitaient à leur vestiaire avec une marque de 1 à 1. Le National marquait 4 buts lors des 14 premières minutes en deuxième période et c'était la fin de travail du cerbère lauriermontois Anthony St-Jean. Ce dernier donnait 5 buts en 34 minutes de jeu. Avec un pointage de 5 à 1 alors que les Rapides jouaient en double avantage numérique en fin de période, Derek Carrière enregistrait son 9e de la saison. Cocher et Gauthier ajoutaient une aide à leur fiche. La troisième ne fut guère mieux pour les joueurs et les Rapides se sont inclinés par la marque de 8 à 2.

Commentaire du coach

Rejoint lundi à la suite des deux revers de son équipe, Sylvain Charbonneau mentionnait : "On semble loin, mais on s'approche. Le timing était juste pas bon pour faire un changement total de philosophie et de stratégie, mais ça rentre tranquillement" !

Match aller-retour face à Mirabel

Le week-end prochain, les Rapides et les Monarques de Mirabel/Blainville s'affronteront dans un programme aller/retour. Samedi, la joute aura lieu au CSJL dès 19h30 alors que le lendemain à Mirabel, les deux équipes croiseront le fer dès 17h30.



Les Rap's s'inclinent 7 â 6 face à Lachute

Francis Millaire


C'était la première rencontre du nouvel entraîneur-chef, Sylvain Charbonneau, surnommé "Wego", samedi soir dernier au CSJL de Mont-Laurier. Pour l'occasion, les Knights de Lachute/Deux-Montagnes étaient de passage dans les Hautes-Laurentides. Après avoir dominé de la première à la vingtième minute, le premier tiers, les Lauriermontois ont semblé paniquer en période médiane et malgré un très bon spectacle pour les spectateurs, les Rap's s'inclinaient 7 à 6.

3 buts pour Mont-Laurier

Les joueurs des Rapides voulaient sûrement venger leur revers subi il y a quelques semaines alors que les Knights avaient surclassé Mont-Laurier par la marque de 12 à 3. Au cours de cette première période, les joueurs des Rap's étaient littéralement partout sur la glace. Ce fut d'ailleurs un des leurs, en l'occurrence Alexandre Cocher qui inscrivait le premier but à son nouvel entraîneur. Le défenseur Mickael Millaire obtenait son premier point avec les Rapides alors que Mathieu Hinse obtenait l'autre passe. Un peu plus d'une minute plus tard (9:32) Derek Carrière et Samuel Millaire, lui aussi sa première passe orchestraient le 6e but de Jean-Philippe Gauthier. Avec un peu plus de trois minutes au premier tiers, Mickael Mantha enregistrait son 6e but cette saison alors que Marc-Antoine Côté obtenait la mention d'aide. En plus, détenir une avance de 3 buts après vingt minutes, les Rapides obtenaient 19 lancers au but comparativement à cinq pour les Knights.

Une 2e axée sur l'offensive

Amorçant la 2e avec une priorité de 3 buts, les Knights ont mis les bouchées doubles et après 12 minutes de jouées en deuxième période, c'était l'égalité 3 à 3. Les visiteurs ont même marqué un quatrième but alors que la pénalité à Carrière venait de prendre fin. Lachute prenait l'avance pour la première fois dans le match. Profitant de sa vitesse, la recrue Samuel Millaire inscrivait son premier but dans la LHJAALL. Mention au capitaine Gauthier qui a remis le disque suite à une longue passe. Marc-Antoine Côté obtenait sa 2e passe du match. Ce but est survenu 61 secondes suivant le 4e but des Knights. Après 40 minutes, les deux équipes étaient sur un pied d'égalité 4 à 4. Au chapitre des lancers au but, les Knights en décoché 11 tirs pour 16. Alors que les Rap's en obtenaient 7 pour 26.

Les Knights ont le dernier mot

Dès la 2e minute, les visiteurs reprenaient l'avance 5 à 4, mais la réplique fut instantanée pour Mont-Laurier. Profitant d'une supériorité numérique, venant appuyer l'attaque, le défenseur Jean-Philippe Gauthier complétait le travail amorcé par Derek Carrière et Olivier Prévost pour ainsi ramener les deux équipes au pointage égal de 5 à 5. Les Knights inscrivaient un 6e but lors d'une attaque massive et sept minutes plus tard, le trio d'arbitre, ce ne fut pas le meilleur pour eux, n'a pas jugé bon de pénalisé le joueur de Lachute qui a foncé littéralement sur le cerbère Mathieu Pagé-Plouffe en fin de 3e et l'arbitre accordait tout de même le but au Knight. Les spectateurs présents lui ont fait savoir leur mécontentement. Une quarantaine de secondes suivant le 7e but des visiteurs, Miguel Guénette-Grégoire inscrivait son 2e but pour ainsi réduire l'avance à un seul but. Xavier Leclerc et Frédéric Bordeleau noircissaient la feuille de pointage. Avec un 6e attaquant alors que Pagé-Plouffe était retiré de son demi-cercle, les joueurs des Rap's ont eu plusieurs excellentes chances de marquer, mais ce ne fut pas suffisant pour eux. Malgré ce revers de 7 à 6, les joueurs auraient mérité la victoire.

Prochaines rencontres

Les hommes de Sylvain Charbonneau disputeront deux matchs le week-end prochain. Dans un premier temps, les Rapides seront les hôtes des Gladiateurs des Moulins, samedi 25 octobre dès 19h30 alors que le lendemain ils se déplaceront à Rosemère afin d'y affronter le National de Lorraine/Rosemère dès 18h30.



Une fiche de ,500 pour les Rapides

Francis Millaire


Les Rapides de Mont-Laurier disputaient deux rencontres le week-end dernier. Dans un premier temps, ils étaient l'hôte des Royaux de Ste-Thérèse-Boisbriand, le 8e but de Derek Carrière permettait aux Lauriermontois de mettre fin à une mauvaise séquence de revers, dans un gain de 6 à 3. Le lendemain à Lachenaie, les Rap's s'inclinaient 8 à 2 faces à Des Moulins.

L'arrivée d'un nouvel entraîneur-chef

La semaine fut palpitante alors que plusieurs noms furent mentionnés afin de prendre la relève à Éric Bruneau, relevé de ses fonctions le 5 octobre dernier. Finalement, le choix du président Stéphane Bell s'est arrêté sur monsieur Sylvain Charbonneau, Wego pour les plus intimes. Ce dernier sera secondé par monsieur Marc-André Hinse.

Exceptionnellement, c'était Marc-André Hinse qui occupait le rôle principal en l'absence de monsieur Charbonneau qui était parti à la chasse. Pour l'occasion, messieurs Francis Verreault et Jean-Marc Cocher furent les adjoints par intérimaires.

Lent départ, mais..

Avec un nouveau personnel derrière le banc des joueurs, la formation lauriermontoise a amorcé très lentement la rencontre. Le premier but du match fut inscrit dès la 3e minute de jeu, alors que la rondelle effectuait un mauvais bon sur la bande, Mathieu Pagé-Plouffe était déjoué.

Mais les joueurs locaux ont doublé d’ardeur en 2e partie de la période et ce fut payant pour eux. Profitant d’une supériorité numérique à mi-chemin, Derek Carrière et Marc-Antoine Côté préparaient le quatrième but de Michael Mantha. Ce même Mantha inscrivait son 2e but du match à la 14e minute.

Alors que Boisbriand devait se défendre une fois de plus en infériorité numérique, le lancer frappé du défenseur Julien St-Jean (7e) se faufilait derrière le gardien adverse. Jean-Philippe Gauthier et Alexandre Cocher obtenaient les mentions d’aides. Suite à ce troisième but, l’entraîneur-chef des Royaux effectuait un changement de gardien.

Avec un peu moins de 4 minutes à la première, Derek Carrière, qui célébrait plus tôt la semaine dernière son 18e anniversaire, déjouait le cerbère de Boisbriand alors que Mantha et Gauthier obtenaient les passes. Pour Carrière, il s’agissait de son 8e but. La première période s’est terminée avec une marque de 4 à 1.

Deux buts en 35 secondes

Les hommes de Marc-André Hinse poursuivaient leur lancer de la première période. Le vétéran Maxime Gélinas (2e) accentuait l’avance des siens alors que Derek Carrière et Miguel Guénette ajoutaient une passe à leur fiche. Trente-cinq secondes plus tard, deux des membres du 4e trio des Rap’s noircissaient leur nom à la fiche de pointage. Frédéric Bordeleau remettait le disque à Kevin Desroches et ce dernier marquait son premier but de l’année. Les adversaires ont tenté un retour en marquant deux fois, mais la défensive de Mont-Laurier a su contenir leur avance. Les Rapides mettaient un terme à une disette de 3 revers en l’emportant 6 à 3.




Éric Bruneau, congédié des Rapides

Francis Millaire


Les Rapides de Mont-Laurier se présentaient à Repentigny afin d’y affronter les Olympiques, samedi soir dernier. Les Rapides disposaient d’un seul gardien pour la rencontre puisque Pagé-Plouffe était retenu à Québec et Salerno est blessé au haut du corps, son état sera évalué quotidiennement. C’est donc Anthony St-Jean qui était devant la cage des Lauriermontois. Malgré le retour du capitaine Jean-Philippe Gauthier, l’équipe n’a pu mettre un frein à sa série de revers en s’inclinant 11 à 5.

Joueurs absents
Outre les deux gardiens réguliers des Rapides, le personnel d’entraîneurs a laissé dans les estrades la recrue Derek Carrière, malgré un excellent début de saison. Son trio formé de Michael Mantha et Alexandre Cocher ont très bien performé depuis le début du calendrier, et ce, malgré les deux revers du week-end précédant.
L’autre joueur absent était Samuel Blouin, ce dernier a été opéré il y a quelques semaines à l’épaule. Samedi soir dernier dans les estrades de Repentigny, il ne portait plus son support pour son bras, ce qui semble être une très bonne nouvelle pour lui et l’équipe.

Une partie en trois temps
Les Olympiques ont dominé outre mesure la première et le 3e tiers alors qu’ils inscrivaient 7 de leurs onze buts. Le seul moment de réjouissance pour la troupe d’Éric Bruneau fut en période médiane alors qu’ils marquaient quatre buts.
Fort d’une récolte de 4 buts sept jours auparavant, le vétéran Julien St-Jean a poursuivi sur cette lancée en inscrivant deux buts. Les auteurs des autres buts furent Alexandre Cocher et Jean-Philippe Gauthier lors de supériorités numériques. Maxime Gélinas inscrivait le quatrième but des siens à mi-chemin en troisième.
Le cerbère lauriermontois a reçu une mitraille de 48 tirs alors que ses coéquipiers obtenaient 28 lancers.

Les Rapides devront revenir à la base
Le directeur des communications des Rapides, Francis Charbonneau mentionnait : « Pour le nombre de buts, on semble avoir de la difficulté à bien faire le travail défensivement en unité de 5, on donne beaucoup de revirements et on n’arrive pas à faire les sorties de zones. Lorsque cet aspect sera réglé, on pourra accorder moins de buts. »
Maxime Gélinas mentionnait en point de presse après la rencontre : « On dit souvent que c’est à cause des gardiens ou des défenseurs, mais c’est aussi le travail des avants, j’en suis un et je me blâme moi-même! »
Comme le mentionnait le défenseur Olivier Prévost : « On doit aider nos gardiens, on accorde plus de 40 tirs par match, ce n’est pas pour les aider »!
Tous semblent être conscients que l’équipe devra revenir à la base, donner son 100 % autant dans les entraînements que durant les joutes. Refermer la zone centrale, faire confiance à son coéquipier et jouer en équipe comme ils l’avaient fait depuis le début de la saison.


Nouvelle de dernière heure
Le Président des Rapides de Mont-Laurier, monsieur Stéphane Bell a dû prendre de grosses décisions d’affaire en fin de semaine dernière. Alors que son équipe s’inclinait pour une troisième rencontre consécutive, les Rapides ont accordé 30 buts en 3 matchs, l’entraîneur-chef, monsieur Éric Bruneau fut congédié dimanche soir à 20 h.
L’ancien entraîneur-chef des Rap’s écrivait sur sa page Facebook : « C’est une décision qui est difficile à comprendre et à accepter, mais je suis fier de ce que j’ai accompli et je sors la tête haute! Je me suis donné corps et âme pour les Rapides. Après tout, pour une équipe qui était dissoute l’an passé et qui a terminé finaliste!! Let’s go les Raps lâchez pas !!! »
Nous n’avons plus recueillir les propos du président des Rapides, mais le service des communications de l’équipe faisant mention qu’une conférence de presse devrait être annoncer sous peu, écoutez CFLO ou suivez les différentes annonces sur la page Facebook de l’équipe ou ici, sur le site web de l’équipe.



Les Rapides subissent deux revers

Francis Millaire


Les Monarques de Mirabel-Blainville étaient de passage à l'aréna Jacques-Lesage de Mont-Laurier, samedi le 27 septembre dernier. Malgré une récolte de 3 buts du vétéran Julien St-Jean, les Rapides se sont inclinés par la marque de 7 à 4. Le lendemain à Lachute, ce ne fut guère mieux alors que les Rapides assistaient au défilé des Knights de Lachute dans une leçon de hockey, un revers humiliant de 12 à 3.

Les Monarques prennent le contrôle
Les gens présents ont pu assister à une première portion de la période filée à vive allure. Les deux équipes ont disputé une séquence de jeu qui a duré un peu plus de huit minutes sans arrêt de jeu. Les visiteurs ont inscrit trois filets sans répliques des Rapides entre la douzième et la seizième minute de jeu. Avec 6 secondes et des poussières au premier tiers, Julien St-Jean inscrivait son premier but du calendrier. Vincent Charbonneau et Alexandre Cocher obtenaient les mentions d'aide. Les joueurs présents sur la surface glacée ont dû décocher 4 tirs pour déjouer le gardien de Mirabel.La première période s'est conclue avec une marque de 3 à 1 au profit des visiteurs.

Julien St-Jean marque ses 2eet 3e buts
Profitant d'une supériorité numérique en début de deuxième (3e minute), Olivier Prévost et Michael Mantha orchestraient le cinquième du calendrier de Derek Carrière. Les Monarques marquaient à deux reprises pour ainsi reprendre une avance de deux buts lorsque le tableau indicateur affichait 5 à 3 en leur faveur. Mais les Lauriermtontois ont doublé d'ardeur, leur niveau d'intensité si bien que le vétéran défenseur Julien St-Jean inscrivît son deuxième du match à la suite du travail collectif des quatre autres joueurs sur la glace. Carrière et Mantha ajoutaient un point à leur fiche. Ce but est survenu à la 17e minute. Bourdonnant en territoire de Mirabel, les Rapides faisaient bondir les gens présents avec 3.5 secondes à écouler à la période médiane. Le #19 des Rapides, Julien St-Jean inscrivait son troisième du match, le 4e à son équipe. Maxime Gélinas et Michael Mantha obtenaient les mentions d'aide. La deuxième s'est conclue avec une marque de 5 à 4 et tous pouvaient espérer un meilleur scénario dans la dernière période. Après 40 minutes de jeu, les Rapides avaient tiré 22 fois sur le gardien adverse alors que les Monarques en détenaient 26.

Troisième à oublier pour les Rapides
Les visiteurs ont marqué deux fois en troisième dont un dans une cage déserte pour ainsi infliger un premier revers à domicile depuis le week-end d'ouverture, soit le 6 & 7 septembre. Les Monarques l'ont emporté par le pointage de 7 à 4. Une joute a oublié pour les hommes d'Éric Bruneau. L'équipe a été victime de nombreux revirements qui se sont soldés par des buts. Autant la brigade défensive que le cerbère lauriermontois n'ont pas connu leur meilleure rencontre.

Les points positifs
Dans ce revers, notons l'excellente performance du défenseur Julien St-Jean qui a appuyé l'attaque en inscrivant trois buts. Au cours des deux dernières joutes à domicile, les vétérans défenseurs Julien St-Jean et Jean-Philippe Gauthier ont marqué 6 des 11 buts de son équipe avec un triplé chacun.

Dimanche à Lachute
Les Rapides tentaient de mériter un deuxième gain consécutif à Lachute. Pour la première fois de la saison, Anthony St-Jean était lancé dans la mêlée afin de défendre la cage lauriermontoise. Malheureusement pour lui, sa première sortie devra être oublié, alors que les Knights marquaient 4 buts sans réplique en première période. Le seul point positif dans le cas des hommes de Bruneau est le but de Derek Carrière avec 55 secondes au premier tiers lors d'une supériorité numérique. Après 5 minutes et 28 secondes en 2e, les Knights marquent et c'est 5-1. Le gardien Mathieu Page s'amènent dans la mêlée. Profitant d'un surnombre offensif lors d'une pénalité à Lachute, le défenseur Julien St-Jean, auteur d'un triplé la veille, marque son 4e but de la saison pour réduire l'écart à 5 à 2. Au cours des quarante premières minutes, la formation hôtesse, les Knights de Lachute en ont fait voir de toute les couleurs aux hommes d'Éric Bruneau. Lachute a inscrit trois filets en infériorité numérique et le pointage était de 8 à 2. Bref, la troisième ne fut guère mieux … Les Rapides se font lapidés 12 à 3.

Une lourde perte
Les Rapides furent privés de leur capitaine lors des deux matchs du week-end, ce dernier est blessé au haut du corps, son absence sera évalué à chaque semaine. L'important pour Jean-Philippe Gauthier est de retrouver la santé avant de penser à revenir au jeu.

Prochaine joute
Les Rapides disputeront la prochaine rencontre sur la route, le samedi 4 octobre, ils se rendront à Repentigny afin d’y affronter les Olympiques.



Les Rapides rebondissent après un revers à Tremblant

Francis Millaire


Les Patriotes de St-Eustache visitaient les Rapides de Mont-Laurier, samedi soir dernier au CSJL. Les deux formations étaient en quête de victoire, elles qui s'étaient inclinées à deux reprises lors du premier week-end d'activité dans la LHJAALL. Marquant trois des cinq buts en supériorité numérique, les hommes d'Éric Bruneau ont ainsi vaincu les Eustachois par la marque de 5 à 2. Le lendemain à Lachute, les Lauriermontois inscrivaient trois buts en l'espace de 30 secondes en troisième pour vaincre Lachute 7 à 2.

Les hommes d'Éric Bruneau disputaient deux rencontres le dernier weekend. Dans un premier temps, ils se déplaçaient à l'aréna St-Jovite afin d'y affronter les Diables de Mont-Tremblant. Dans une rencontre sans émotion de la part de la troupe des Rapides, ils s'inclinaient 5 à 1. Dimanche soir au CSJL, les Rapides n'ont fait qu'une bouchée du National de Lorraine/Rosemère dans un gain de 7 à 4.

Les Diables ne perdent pas de temps

Les Diables n'ont pas mis de temps pour inscrire le premier but du match alors qu'il n'y avait que 30 secondes d'écoulées à la rencontre. Mais l'attaquant Lucas Giguère nivelait le pointage après avoir accepté la passe de Mickael Mantha. La première s'est d'ailleurs terminée sur cette marque de 1 à 1. Au chapitre des tirs au but, les Diables ont tiré 12 fois sur Mathieu Pagé-Plouffe alors que les Rapides effectuaient huit lancers au but.

Mont-Tremblant ajoute un but

l’équipe de Mont-Tremblant inscrivait son deuxième but du match à mi-chemin dans la rencontre pour ainsi se donner une priorité d'un but. La période médiane s'est d'ailleurs terminée sur la marque de 2 à 1 en faveur des locaux. Le statisticien des Rapides, monsieur Francis Charbonneau dénombrait dix tirs contre 4 en faveur des Rapides. Après 40 minutes de jeu, les Diables totalisaient 16 tirs alors que Mont-Laurier en avait 18.

Deux buts rapides des Diables

Les Tremblantois ont continué à mettre de la pression en début de troisième et ce fut payant pour eux alors qu'ils marquaient deux fois en moins de deux minutes pour ainsi procurer à ses partisans, une avance de 4 à 1 avec treize minutes au troisième tiers. Finalement, les Diables ont gagné 5 à 1 sur nos Rapides. "Un manque d'émotion..." - Éric Bruneau

Suite à la rencontre de samedi soir, l'équipe de communication des Rapides a rencontré l'entraîneur-chef Éric Bruneau. Ce dernier n'était pas satisfait de la performance de son équipe. Il a mentionné au journaliste Carl Champagne de CFLO : "Je suis extrêmement déçu" et pour cause, pour une deuxième sortie consécutive face à leur adversaire des Hautes-Laurentides, les Rapides n'ont pas eu d'émotions de caractère face aux Diables. Le plus beau défi pour le trio d'entraîneur sera de trouver la solution miracle afin d'ajuster le tir lors des prochaines joutes contre les Tremblantois.

Dimanche soir à Mont-Laurier alors que le National de Lorraine-Rosemère débarquait au CSJL afin d'y affronter les Rapides, les gens sont venus encourager les leurs, malgré la mauvaise sortie de la veille. Le capitaine lauriermontois, Jean-Philippe Gauthier terminait la rencontre avec 3 buts et 1 aide tandis qu'Alexandre Cocher amassait 4 passes dans une victoire sans équivoque de 7 à 4 de nos Rapides.

Trois buts en un peu plus de 4 minutes

Il n'y avait que 7 secondes d'écoulées à la rencontre que le défenseur Julien St-Jean était pénalisé. Ses coéquipiers ont dû se défendre à court d'un homme, mais les visiteurs n'ont pas été en mesure de capitaliser. Profitant d'une deuxième supériorité numérique en première période, le National inscrivait le premier but du match, Michael Salerno, gardien d'office pour les Lauriermontois n'a pu que constater les dégâts. Ce but fut inscrit à la 14e minute de jeu.

Le capitaine Jean-Philippe Gauthier (1er) nivelait le pointage exactement 60 secondes plus tard alors que le National devait se défendre à son tour en désavantage numérique. Gauthier complétait le jeu amorcé par ses coéquipiers Michael Mantha et Marc-Antoine Côté.

Soixante-dix-sept secondes plus tard, Vincent Charbonneau (1er) inscrivait le deuxième but des siens alors que Mathieu Hinse et Alexandre Cocher s'enregistraient à la feuille de pointage. Finalement, avec 37 secondes à jouer à la première, Jean-Philippe Gauthier marquait le troisième but des siens, son 2e du match. Une fois de plus Hinse et Cocher obtenaient les mentions d'aide. Après une période de jeu, les Rapides détenaient une priorité de deux buts alors que le tableau indiquait un pointage de 3 à 1.

Deux buts de par et autre

Le National est sorti en force puisque dès la 44e seconde de jeu, il déjouait le cerbère lauriermontois pour ainsi réduire à un seul but l'avance des Rapides. La réplique des Rap's ne s'est pas fait attendre lorsque le 2e but de la saison de Mathieu Hinse redonnait une priorité de deux buts aux siens. Hinse a pu profiter du travail de ses coéquipiers Vincent Charbonneau et Alexandre Cocher. Jouant en double supériorité numérique, les visiteurs inscrivaient un troisième but avant de voir les hommes d'Éric Bruneau démontrer un peu plus de caractères et d'émotion que la veille. Jouant à 4 contre 4, la recrue Derek Carrière effectuait de superbes feintes au défenseur de Rosmère avant de déjouer le gardien adverse. Michael Mantha et Jean-Philippe Gauthier ont pu admirer les talents offensifs de leur coéquipier. Après deux périodes complètes de jeu au CSJL, les Rapides menaient 5 à 3 sur le National de Lorraine/Rosemère.

Capitaine Gauthier marque son 3e

Pour une deuxième période consécutive, les visiteurs sont sortis en lion de leur vestiaire. La preuve, dès la 37e seconde, ils ramenaient à un seul but l'écart des Rapides, mais le vétéran défenseur Gauthier marquait pour la troisième fois de la soirée. Il n'aurait pu effectuer le travail amorcé par ses coéquipiers Xavier Leclair et Lucas Giguère. Soixante-quatre secondes plus tard, Vincent Charbonneau (2e passes) et Alexandre Cocher (4e aides) orchestraient le septième but des siens, le premier de la saison du défenseur Olivier Prévost. La joute s'est terminée sur la troisième victoire des Rapides cette saison, par le pointage de 7 à 4 sur le National de Lorraine-Rosemère.

En bref de la rencontre

Outre Jean-Philippe Gauthier avec 3 buts et 1 passe, Alexandre Cocher (4 passes) ont été les plus productifs dans la joute. Michael Mantha (3 aides); Mathieu Hinse et Vincent Chabonneau avec (1 but et 2 aides) se sont distingués. Classement après trois semaines Les Rapides occupent le troisième échelon du classement général avec une fiche de 3 gains et 3 revers, mais totalisant 6 points Franc-Jeu pour un grand total de 12 points. Ils ne sont qu'à 1 point de Mt-Tremblant et du premier rang occupé par les Gladiateurs des Moulins.

Prochaines rencontres

Les Rapides seront les hôtes des Monarques de Mirabel/Blainville samedi soir, 27 septembre dès 19h30. Ces derniers ne sont qu'à un point de Mont-Laurier. Le lendemain, les Rapides se déplaceront à Lachute afin d'y affronter les Knight (ils sont à 2 point des Rapides avec 10 points).



Week-end parfait pour les Rapides

Francis Millaire


Les Patriotes de St-Eustache visitaient les Rapides de Mont-Laurier, samedi soir dernier au CSJL. Les deux formations étaient en quête de victoire, elles qui s'étaient inclinées à deux reprises lors du premier week-end d'activité dans la LHJAALL. Marquant trois des cinq buts en supériorité numérique, les hommes d'Éric Bruneau ont ainsi vaincu les Eustachois par la marque de 5 à 2. Le lendemain à Lachute, les Lauriermontois inscrivaient trois buts en l'espace de 30 secondes en troisième pour vaincre Lachute 7 à 2.

Lucas Giguère

Une pénalité qui coûte cher aux Pats

C'est lors d'une pénalité aux visiteurs que Michael Mantha donnait les devants à son équipe avec son premier de la saison régulière lors de la 4e minute de jeu. Le capitaine Gauthier et Derek Carrière obtenaient les mentions d'aide.

Une foule estimée à environ 225 personnes était présente au CSJL de Mont-Laurier. Ces gens ont assisté à du jeu intense tout au long de cette première période. Les deux équipes ont obtenu quelques véritables chances de marquer, mais les deux gardiens d'office, soient Jeffrey Turcotte du côté des Patriotes et Mathieu Pagé-Plouffe des Rapides furent alerte devant leur cage respective. La première s'est d'ailleurs terminée 1 à 0 au profit de Mont-Laurier.

Deux buts en supériorités numériques

La combativité et la vitesse du vétéran Maxime Gélinas furent appréciées en début de période médiane. Alors qu'il venait d'être accroché, l'attaquant de Mont-Laurier est rentré avec le gardien adverse, un joueur adverse fut pénalisé pour rudesse après le sifflet. Quelques instants plus tard, Derek Carrière (3e) effectuait le travail de Michael Mantha et Jean-Philippe Gauthier pour ainsi donner une priorité de deux buts aux siens, au grand plaisir des spectateurs présents. Sur cette pénalité, les joueurs des Rapides ont mis à exécution leur jeu de passe alors que les cinq joueurs présents touchaient à la rondelle. Jouant à leur tour avec l'avantage numérique, les Patriotes réduisaient l'écart entre les deux équipes à un seul but avec un peu moins de dix minutes à la deuxième période. Les Eustachois auraient pu faire très mal aux Rapides alors qu'ils ont profité d'une double supériorité numérique pendant 1 minute et 51 secondes, mais les différents trios de joueurs désignés par le personnel d'entraîneur ont été plus que parfaits pour réduire au silence l'attaque de St-Eustache.

Vers la fin de la deuxième, les Patriotes ont perdu un joueur au combat, il a subi une blessure à l'épaule, la nature exacte n'était pas déterminée, mais les ambulanciers sont venus le chercher. Après 40 minutes, les Rapides menaient 2 à 1 au tableau, mais les visiteurs détenaient 19 tirs comparativement à 16 pour Mont-Laurier.

Dimanche, la soirée a commencé avec une première puisque la radio CFLO diffusait un avant-match en direct de l’aréna. Nous avons eu la chance d’entendre plusieurs membres de l’organisation et d’en apprendre un peu plus sur les Rapides. La partie a commencé difficilement puisque les Diables se sont inscrits au pointage dès la 4e minute de jeu. Les Rapides ont réussi à trouver le fond du filet à 13 :49 par l’entremise du #12 Dérek Carrière assistée de Mantha et O.Prévost. L’égalité n’a pas persisté longtemps puisque les Diables ont repris les devants 31 secondes plus tard. Les visiteurs ont doublé leur avance 51 secondes après. Les Rapides n’ont réussi qu’à diriger 16 lancées en direction du gardien des Diables, alors c’en était fait. En 3e, les Diables ont également réussi à déjouer le gardien Mickael Salerno qui a dû repousser 33 lancées dirigées vers lui. Les rivaux des Rapides ont réussi à s’emparer du premier duel de cinq par la marque de 4-1 et ainsi distancer les Rap’s au classement de la division nord.

Les Rapides marquent trois fois

Les joueurs des Patriotes sont sortis du vestiaire avec la rage au coeur, ils ont même nivelé le pointage 2 à 2 avec un peu plus de quatorze minutes à faire à la troisième. Mais profitant d'un autre avantage numérique, les hommes de Bruneau pouvaient reprendre leur avance. Le défenseur Jean-Philippe Gauthier décochait un tir du poignet dans le haut de la lucarne et Jeffrey Turcotte ne pouvait que constater les dégâts. Le capitaine redonnait l'avance à son équipe, lui qui rappelons le, avait promis un gain des Rapides. Ce but fut inscrit sans aide. Avec un peu moins de sept minutes, le quintette des Rapides jouant en confiance, on aurait pu croire que l'équipe était en supériorité numérique, mais ce n'était pas le cas. Les joueurs déplaçant le disque d'un à l'autre Mathieu Hinse marquait le 4e but des siens, son deuxième de la saison alors qu'Olivier Prévost et Alexandre Cocher obtenaient les mentions d'aide.

Ayant retiré son gardien au profit d'un joueur supplémentaire, les Patriotes n'ont pu réduire l'avance des Rapides, ce fut Miguel Guénette-Grégoire qui marquait le cinquième but des siens alors que Xavier Leclair obtenait son premier point dans le Junior AA. Les Rapides ont ainsi remporté leur première victoire par la marque de 5 à 2.

En bref.

Notons l'excellent travail de l'attaquant Lucas Giguère, ce dernier n'a pas amassé de point, mais il fut intense tout au long de la rencontre. Sa vitesse et sa fougue en font un joueur très important dans l'uniforme des Lauriermontois. D'autres joueurs de soutiens ont bien fait durant cette rencontre, un gars comme Vincent Charbonneau en situation d'infériorité numérique est important. Il aide grandement ses défenseurs et son gardien.

Dimanche à Lachute

La partie opposant les Knights de Lachute aux Rapides s'est amorcée avec plus d'une vingtaine de minutes de retard, mais il n'y avait que 30 secondes d'écoulées qu'Alexandre Cocher donnait les devants à son équipe acceptant la belle passe de Vincent Charbonneau. Les locaux nivelaient le pointage lors de la sixième minute de jeu.

Profitant d'une attaque massive, le #18 des Rapides, Alexandre Cocher enregistrait son deuxième du match pour ainsi redonner l'avance aux siens. À mi-chemin en première, toujours lors d'une supériorité numérique, la recrue Michael Mantha marquait son second en deux matchs pour ainsi procurer une avance de 3 à 1 aux Rap's. Avec un peu plus de cinq minutes au premier vingt, le capitaine des Rapides, Jean-Philippe Gauthier effectuait un lob qui s'arrêtait sur la palette de Mantha et ce dernier démontrait son talent offensif pour ainsi marquer son deuxième du match, mais le quatrième des Lauriermontois. Après vingt minutes, le pointage indiquait 4 à 1 au profit de Mont-Laurier.

Une 2e parfaite pour le gardien des Rapides

En période médiane, aucune des deux équipes n'est venue à marquée, mais notons le travail remarquable des unités défensives alors que les Rapides ont dû se défendre en infériorité numérique à plusieurs reprises dont une pendant 3 minutes 33 secondes et un 5 contre 3 d’une minute.

Après 40 minutes, c'était toujours une marque de 4 à 1 qui était affichée au tableau principal. Le cerbère Mickaël Salerno a repoussé les 18 lancers en 2e dont 3 sur des échappées. Les Knights menaient 31 à 25 au chapitre des tirs au but.

Les Rapides sont "rapides"

Jouant en supériorité numérique, les Knights de Lachute réduisaient de moitié l'avance des Rapides (4 à 2). Jouant avec confiance et détermination, les Rapides ont démontré tout leur talent et combativité lorsqu'ils marquaient trois fois en l'espace de 30 secondes pour ainsi mener 7 à 2. Les marqueurs furent Frédéric Bordeleau avec ses deux premiers avec Mont-Laurier ainsi que de Mathieu Hinse. La rencontre s'est d'ailleurs terminée par la marque de 7 à 2 au profit des Rapides. La formation lauriermontoise a remporté ainsi ses deux matchs du week-end.

Prochaines rencontres

Les hommes d'Éric Bruneau rendront la politesse aux Diables du Mont-Tremblant, samedi soir prochain dès 19 h 30 à l'aréna de St-Jovite. Nul doute que les joueurs des Rapides tenteront de niveler la série eux qui se sont inclinés 4 à 1 le 7 septembre dernier.Le lendemain (dimanche) dès 17 h 30, le National de Rosemère sera de passage au CSJL afin d'y affronter les Rapides.




Fin de semaine à oublier pour les Rapides

Les rapides amorçaient leur fin de semaine avec deux parties à domicile. En lever de rideau samedi, les hommes d’Éric Bruneau se sont inclinés 4-3 contre les Royaux. Dimanche lors de la bataille de la 117, les Rap’s se sont inclinées 4-1.

Lors du match d’ouverture samedi soir, l’organisation des Rapides avait mis le paquet afin de donner un bon spectacle aux partisans. L’ouverture officielle a débuté avec la présentation du personnel administratif et du personnel hockey, suivi d’une entrée des joueurs qui était accompagné des Draveurs Atome BB. Ensuite, la mise au jeu officielle a eu lieu avec les trois 21 ans de l’an dernier (Mitch Cyr, Marc-Olivier Paiement et Billy Larente). Finalement, Olivier Adrien a interprété l’hymne national à la guitare électrique. Les Royaux n’ont pas mis de temps à se mettre en marche puisqu’après 2 :06 c’était 1-0 en leurs faveurs. Mathieu Hinse à assurer la réplique 1 :22 plus tard en acceptant la passe de son capitaine Jean-Philippe Gauthier. Ce fût une première période sans histoire par la suite et les deux équipes sont rentrées aux vestiaires à égalité. En 2e période, les Royaux reprennent les devants après 5 :15 de jeu, mais les Rapides égalisent peu de temps après la mi-période (Cocher, Blouin et Sauriol). À 1 :45 avant de rentrer aux vestiaires, le capitaine des visiteurs marque son 2e et c’est 3-2 Royaux après 2. Il faut attendre 11 :17 de jeu en 3e avant de voir les Rapides créé l’égalité pour une 3e fois dans le match (Carrière, Hinse et Gauthier). Les spectateurs ont le droit à une fin de match avec plus d’émotions puisque suite à une échauffourée à 1 :58 de la fin, les Rapides profitent d’un avantage d’un homme. Les revirements ont fait mal durant la partie, mais celui à 13 secondes de la fin fut crève-cœur puisque les Royaux en ont profité pour marquer en désavantage numérique et ils se sauvent avec la victoire 4-3.

Dimanche, la soirée a commencé avec une première puisque la radio CFLO diffusait un avant-match en direct de l’aréna. Nous avons eu la chance d’entendre plusieurs membres de l’organisation et d’en apprendre un peu plus sur les Rapides. La partie a commencé difficilement puisque les Diables se sont inscrits au pointage dès la 4e minute de jeu. Les Rapides ont réussi à trouver le fond du filet à 13 :49 par l’entremise du #12 Dérek Carrière assistée de Mantha et O.Prévost. L’égalité n’a pas persisté longtemps puisque les Diables ont repris les devants 31 secondes plus tard. Les visiteurs ont doublé leur avance 51 secondes après. Les Rapides n’ont réussi qu’à diriger 16 lancées en direction du gardien des Diables, alors c’en était fait. En 3e, les Diables ont également réussi à déjouer le gardien Mickael Salerno qui a dû repousser 33 lancées dirigées vers lui. Les rivaux des Rapides ont réussi à s’emparer du premier duel de cinq par la marque de 4-1 et ainsi distancer les Rap’s au classement de la division nord.

La fin de semaine prochaine nos favoris reçoivent la visite des Patriotes de St-Eustache, samedi le 13 aout à 19:30.



Mont-Laurier, le 24 juillet 2014

Les Rapides reprennent de l'action!

Francis Charbonneau

Le camp d'entraînement des Rapides de Mont-Laurier débutera prochainement. Effectivement, les joueurs d'âge junior sauteront sur la glace pour la première fois le samedi 16 août 2014 à 19:00 au Centre sportif Jacques-Lesage. L'évaluation par les entraîneurs se poursuivra le 17 août à 19:00et les 18, 20 et 22 août à 21:00 au même endroit. Les joueurs se réuniront également dès le 28 juillet 18:15 au centre d'entraînement de l'oxygène pour la remise en forme hors glace.

Les joueurs d'âge junior qui veulent faire partie de l'équipe des Rapides doivent se présenter au camp d'entraînement le 16 août 19:00 avec un montant de 50$. Cette somme assure les joueurs de cinq pratiques et une partie hors-concours. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Éric Bruneau au 819-660-1922.

L'organisation est heureuse d'annoncer le retour d'Éric Bruneau à la barre de l'équipe pour la saison 2014-2015. L'entraîneur-chef a confirmé le retour de son adjoint Charles-Edmond Desjardins et l'arrivée de David Cloutier pour compléter l'équipe. Éric Bruneau tenait à remercier ses collègues de l'an dernier pour leur excellent travail.

L'organisation profite de l'occasion pour vous inviter à faire partie de la grande famille des Rapides puisque nous sommes présentement à la recherche de bénévoles (soigneur, préposé à l'équipement, mascotte et autre).

Si ce défi vous intéresse, communiquez avec Stéphane Bell : sbell@cflo.ca



Le nouvel alignement des Rapides 2014-2015



Championnats régionaux Junior AA

Les Rapides s’inclinent en demi-finale

Carl Champagne

Les championnats régionaux de la Ligue de hockey junior AA Laurentides-Lanaudière étaient présentés le week-end dernier à Mont-Laurier et Ferme-Neuve. Les Rapides ont connu une fin de semaine exceptionnelle en éliminant trois formations pour se rendre jusqu’en demi-finale où ils ont cependant plié l’échine par la marque de 5 à 2 contre le National de Lorraine-Rosemère, devant environ 500 spectateurs.


Cette joute signifiait également la fin du parcours junior pour trois joueurs de 21 ans des Rapides: Marc-Olivier Paiement, Mitch Cyr et Billy Larente.

Rapides-Alouettes

L’un des moments forts du tournoi aura sans aucun doute été le premier match, alors que les Rapides éliminaient pour la toute première fois de leur jeune histoire une équipe, les Alouettes de St-Jérôme, en l’emportant 5 à 4 en prolongation. «On a dominé une bonne partie du match et leur gardien les a tenus dans la rencontre. Terminer ça avec un beau tir de Samuel Blouin et de voir l’ambiance, c’était incroyable. On ne pouvait pas demander mieux», soulignait l’entraîneur-chef des Rapides, Éric Bruneau, après cette première élimination.

Rapides-Gladiateurs

Mont-Laurier devait rapidement revenir sur terre suite à cette victoire, car une autre grosse commande les attendait en soirée. Un match sans lendemain contre les Gladiateurs Des Moulins. Une bonne rivalité s’est créée tout au cours de la saison entre les deux formations et on l’a senti dès le début du match que les Rapides ont par ailleurs gagné 6 à 3, éliminant ainsi les Gladiateurs. Ces deux victoires donnaient accès à la joute du quart de finale, devinez contre qui? Les éternels rivaux de la 117, les Diables de Mont-Tremblant.

Rapides-Diables

Avec en tête la défaite en prolongation contre cette équipe il y a quelques jours, les Rapides n’avaient qu’une seule idée, éliminer les Diables à Ferme-Neuve dimanche matin. Les hommes d’Éric Bruneau ont pu compter sur leurs fidèles partisans et les Rapides l’ont emporté 7 à 3 soulevant l’hystérie dans les gradins. Plusieurs pénalités ont été distribuées dans la rencontre et l’entraîneur-chef des Diables, Philippe Paquette, a tenu à critiquer le travail de l’arbitre en chef: «Je suis un peu déçu qu’on ait eu à dealer avec un individu qui a roulé la game comme il voulait. Moi, je suis fier de mes gars. On aurait eu un meilleur match si ça avait été géré d’une manière différente», soulignait-il amèrement. Pour Éric Bruneau, son équipe est sortie forte, connaissant un bon début de match, et c’est ce qui a fait la différence : «Les gars ont gardé la tête froide et on a respecté notre plan de match. Je ne pouvais pas demander mieux de mes joueurs».

Rapides-National

Cette victoire propulsait la formation lauriermontoise en demi-finale dimanche soir, demi-finale que l’équipe a cependant perdue 5-2 (dernier but dans un filet désert) contre le National de Lorraine-Rosemère. «J’ai de la misère à croire que c’est terminé. Les joueurs ont tellement donné tout au cours du week-end. Plus la partie avançait, plus on manquait d’énergie. Mais, somme toute, on a de quoi être extrêmement fier. Toute bonne chose a une fin», complétait l’entraîneur, ébranlé par des sentiments de tristesse et de fierté à la fois.

Dernier tour en piste

Marc-Olivier Paiement, Mitch Cyr et Billy Larente, les trois joueurs de 21 ans, ont tenu à saluer la foule à la fin de la partie tout comme le reste de l’équipe qui en a fait de même en levant leur bâton dans les airs. Avec des moyennes d’assistance d’environ 350 spectateurs par rencontre et même plus lors des régionaux, cette salutation était pleinement méritée.

Bilan

En résumé, les Rapides ont réussi leur entrée dans la LHJAALL en connaissant une bonne saison et en se rendant en demi-finale. En conférence de presse l’automne dernier, les nouveaux propriétaires de l’équipe espéraient avoir une formation compétitive afin de se créer un bassin de partisans fidèles et de recréer un engouement avec le junior AA; mission accomplie et à l’an prochain!



Séries junior AA

Les Rapides accèdent aux Championnats régionaux !

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier n’ont pas connu la victoire ce week-end, mais ils ont récolté suffisamment de points pour se classer 6e en vue des championnats régionaux Junior AA qui auront lieu la fin de semaine prochaine à Mont-Laurier et Ferme-Neuve.

Samedi, les hommes d’Éric Bruneau ont perdu 3 à 2 en prolongation contre leurs éternels rivaux, les Diables de Mont-Tremblant, dans un match enlevant. Dimanche, les puissants Monarques de Mirabel attendaient les Rapides de pied ferme et les Lauriermontois ont plié l’échine 4 à 0.

Samedi, les porte-couleurs de Mont-Laurier ont vu leurs adversaires inscrire un but alors que les Diables évoluaient en avantage numérique à cinq contre trois. Une erreur en défensive qui a créé un revirement est à l’origine du 2e but des Tremblantois. De son côté, Marc-Olivier Paiement a profité d’une superbe passe de Jean-Philippe Gauthier pour inscrire le premier but des Rapides. L’attaque à cinq s’est aussi démarquée pour les Rapides et Jean-Philippe Gauthier a marqué le 2e but de Mont-Laurier suite à un très beau jeu. Le but vainqueur des Diables a été pour sa part marqué en avantage numérique en prolongation alors que le vétéran Marc-Olivier Paiement était au cachot. Notons que les rapides ont récolté plusieurs pénalités durant le match.

La tâche s’annonçait difficile dimanche contre Mirabel et deux buts rapides en première période donnaient l’avance 2 à 0 aux Monarques. Lors du premier vingt, outre ces deux filets, pas beaucoup d’action. Les partisans qui s’étaient déplacés pour la rencontre ont eu droit à du jeu plus physique en 2e et plus de punitions ont été décernées. Les locaux ont ajouté à leur avance et ont profité d’un avantage numérique lors de la période médiane, c’était 4 à 0 Monarques après 40 minutes de jeu. Avec un recul de quatre buts, l’important pour les Rapides était de mettre la main sur le point franc-jeu, mission qu’ils ont réussie malgré un revers de 4 à 0.

Les «provinciaux» à Mont-Laurier

Suite au tournoi à la ronde, les Rapides seront des championnats régionaux à Mont-Laurier ce week-end. Mont-Laurier et Ferme-Neuve vibreront au rythme du Junior AA dès vendredi, alors que huit équipes tenteront de se classer pour la grande finale qui, on vous le rappelle, doit avoir lieu dans une autre ville. Au moment de mettre sous presse, on ne connaissait pas l’horaire des championnats régionaux, mais suivez le journal le Courant sur Facebook et radio CFLO cette semaine pour les détails. Les Rapides n’auront droit qu’à une seule défaite au cours de la fin de semaine.



Séries junior AA

Les Rapides donnent une leçon aux Olympiques !

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier affrontaient les Olympiques de Repentigny, samedi dernier à l’aréna Jacques-Lesage, dans le cadre des séries de la LHJAALL. Les locaux ont profité de ce week-end de l’APBM pour ajouter trois autres points précieux à leur classement en vue des régionaux avec une victoire de 9 à 4; ils ont maintenant six points sur une possibilité de six avec deux victoires en autant de matchs après-saison.

Si l’équipe d’entraîneurs a travaillé beaucoup dernièrement sur les lacunes défensives, on voit qu’en série, le travail commence à porter fruit. «Offensivement les choses vont bien depuis le début de la saison. On travaille beaucoup notre défensive et depuis deux matchs, ça rapporte», soulignait Éric Bruneau, l’entraîneur-chef des Rapides. Le brio du cerbère Mathieu Pagé-Plouffe n’est certes pas étranger à cette victoire, lui qui a effectué plusieurs arrêts-clés, et celui-ci a aussi tenu à souligner le travail de ses coéquipiers: «Le mérite revient à toute l’équipe. Ensemble, ils bloquent des tirs et ça me facilite la tâche.» Les Rapides ont notamment été excellents alors qu’ils étaient à trois contre cinq durant près de quatre minutes.

Heureusement pour les Rapides, ils ont pu compter sur les services de Marc-Olivier Paiement, qui avait subi une entorse à la cheville gauche et avait manqué la 3e période du dernier match. Son retour s’est bien fait sentir alors qu’il a été l’auteur de deux buts. Autre bonne nouvelle, depuis le début des séries, l’équipe n’a pas échoué à l’obtention du point franc-jeu. «Ce n’est jamais facile d’obtenir ce point. Après le coup de sifflet, souvent ça frappe. On montre une force de caractère et on reste concentré. Aujourd’hui, ça aurait été facile de le perdre en fin de 3e période, mais on l’a conservé et j’en suis fier», concluait le coach des Rapides.

Prochains matchs

LLe week-end prochain sera l’un des plus importants de la saison, car avec deux victoires et l’obtention des points franc-jeu dans les deux cas, les Rapides seraient dans une position favorable en vue d’une participation aux régionaux à la mi-mars à Mont-Laurier. Suite aux séries, deux équipes sur les dix n’auront pas accès à ce tournoi. Samedi, les Rapides seront à Rosemère pour y affronter le National qui a remporté ses trois derniers matchs. Le lendemain, à domicile à 17h30, Mont-Laurier recevra les Knights de Lachute.



Séries junior AA

Les Rapides amorcent les séries sur une bonne note !

Carl Champagne

Samedi dernier, au centre sportif Jacques-Lesage, les Rapides de Mont-Laurier amorçaient «la vraie saison» alors qu’ils affrontaient les Gladiateurs Des Moulins. L’effort collectif, le brio du cerbère Mathieu Pagé-Plouffe et les succès en défensive auront permis à la troupe d’Éric Bruneau de l’emporter 6 à 1 en plus d’obtenir le précieux point franc-jeu de justesse.

L’équipe a visionné beaucoup de vidéos au cours de la dernière semaine et, décidément, le travail effectué a porté fruit. «Nous avons eu de grosses rencontres avec les joueurs, ils sont arrivés tôt en vue du match de ce soir. Nous avons travaillé nos lacunes en défensive et Mathieu a connu un gros match devant le filet; je suis très satisfait, on vient d’amasser trois gros points importants», soulignait l’entraîneur-chef de l’équipe Éric Bruneau.

L’intensité s’est fait sentir dès le début de la rencontre et Vincent Charbonneau donnait les devants aux siens avec l’aide de Marc-Olivier Paiement. C’était 1 à 0 Rapides après 20 minutes de jeu. Marc-Antoine Côté a inscrit le 2e but des Lauriermontois en 2e période alors que Marc-Olivier Paiement et Mitch Cyr se faisaient complices du but : c’était maintenant 2 à 0 pour les locaux. Les Gladiateurs ont réduit l’écart 2 à 1 à 13:11 du deuxième vingt, mais les Rap’s ont répliqué quelques secondes plus tard grâce au filet de Mathieu Hinse aidé de Lucas Giguère. Les visiteurs n’ont jamais pu revenir dans le match. Jean-Philippe Gauthier, Miguel Fex et Julien St-Jean ont complété pour les Rapides. Fait à noter, trois défenseurs ont noirci la feuille de pointage durant le match, preuve que l’équipe a été efficace de la ligne bleue en plus de générer du trafic devant le gardien adverse.

Marc-Olivier Paiement se blesse

Les partisans et la formation des Rapides ont vécu des moments inquiétants en 2e période, alors que le meilleur marqueur de l’équipe et de la Ligue en saison régulière a subi une entorse à la cheville gauche à la suite d’une chute après une mise en échec. Au moment de mettre sous presse, le prolifique attaquant espérait pouvoir pratiquer avec l’équipe vendredi prochain. Rien n’est moins sûr, puisqu’il ne pouvait toujours pas marcher normalement, lui qui a dû quitter la rencontre après sa blessure. Il évaluera au fil de la semaine sa tolérance à la douleur, tel que le médecin lui a conseillé.

Un discours inspirant !

Avant la rencontre, les joueurs des Rapides ont eu droit à un discours d’encouragement de Sylvain Charbonneau, récemment victime d’un grave accident de voiture. Dès son entrée dans la chambre des joueurs, celui qui supporte son fils Vincent et l’équipe junior AA depuis un bon moment a eu droit à de chauds applaudissements de la part des porte-couleurs du Mont-Laurier. Le message: s’amuser et profiter de chaque moment, car on ne sait jamais ce que la vie nous réserve. Parions que ce discours inspirant n’est pas étranger à la victoire convaincante des Rapides. Chapeau à M. Charbonneau qui semblait très heureux de pouvoir assister à ce match et ému d’avoir la chance de parler «aux boys».

Le week-end prochain

La route vers la Coupe Dodge est loin d’être terminée, mais les Rapides peuvent maintenant construire sur la victoire face à Des Moulins pour la suite des choses. L’organisation de Mont-Laurier s’attend à avoir une des meilleures assistances de la jeune histoire des Rapides alors que les Olympiques de Repentigny seront les visiteurs samedi prochain à 21h au centre sportif Jacques-Lesage. Cette rencontre sera présentée dans le cadre des activités de l’APBM qui débute le week-end prochain.



Week-end du 8 et 9 février 2014

54 buts et 101 points pour Marc-Olivier Paiement !

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier disputaient leurs deux dernières rencontres de la saison régulière la fin de semaine dernière à domicile. Si les Rapides ont encaissé deux revers, le prolifique attaquant Marc-Olivier Paiement aura donné aux partisans l’occasion de célébrer en remportant le championnat des pointeurs de la Ligue en fracassant la barrière des 50 buts et des 100 points, possiblement une première dans la Ligue junior AA!

Samedi, Marc-Olivier Paiement a atteint le plateau des 50 buts cette saison, mais les Rapides ont plié l’échine 9 à 6 contre les Gladiateurs Des Moulins. Le lendemain, les hommes d’Eric Bruneau n’ont guère fait mieux en s’inclinant cette fois 14 à 10 contre les Patriotes de St-Eustache. Cependant, le meilleur marqueur de la LHJAALL avec 54 buts cette saison a atteint un autre plateau, celui des 100 points, avec 101. Il a devancé son plus prochain adversaire par 15 points et le troisième meilleur pointeur de la Ligue par 26! «Je trouve ça un peu dommage que Marc-Olivier vive cet exploit dans la défaite, mais je suis très content pour lui et je le félicite. C’est vraiment un bel exploit et il termine bien sa carrière junior. Ce n’est pas fini, il va en donner autant durant les séries » soulignait l’entraîneur des Rapides Eric Bruneau au sujet des 101 points cumulés par l’attaquant lauriermontois Marc-Olivier Paiement cette saison, ce qui fait de lui le meilleur pointeur de la ligue. Interrogé suite à son 50e but samedi, le principal intéressé s’est dit fier tout en restant humble. «C’est un plateau qui est plaisant à atteindre. J’aurais aimé mieux que ce soit un but gagnant ou un but dans une victoire, mais les partisans ont été super en me réservant une belle ovation et les joueurs aussi ont été super avec moi. J’ai été bien épaulé avec les Mitch Cyr, Samuel Blouin, Jean-Philippe Gauthier et autres», mentionnait l’assistant capitaine.

Des difficultés en défensive Durant la fin de semaine, les Rapides ont accordé pas moins de 23 buts en deux rencontres, ce qui ne semble pas inquiéter l’entraîneur de l’équipe lauriermontoise à l’approche des séries: «Ce n’est pas inquiétant. C’est juste une fin de semaine à oublier et ça arrive à pas mal tout le monde. On va ranger ça derrière nous et se mettre en mode série. En fin de semaine, ça mal été, c’est tout», mentionnait-il d’un ton amer. Le cerbère Mickael Salerno, à qui tout le blâme ne doit pas revenir, a été retiré deux fois en deux matchs. «Mickael est un fier compétiteur. Il doit être déçu de lui et c’est normal. On va travailler avec lui. Il nous a donné du bon hockey pas mal toute la saison et on sait de quoi il est capable. Lui comme les autres devront revenir à la base, c’est ce qu’il faut faire», concluait le coach. Notons que Katherine Martineau et Mathieu Pagé-Plouffe étaient absents cette fin de semaine. C’est donc Jacob Pagé qui agissait comme 2e gardien de but.

Quelques points positifs malgré tout … Lors du match de dimanche, Dérick Carrière a inscrit un tour du chapeau, preuve que la relève et prête pour l’an prochain. Son compagnon de trio, Mickael Mantha, a également apporté de l’énergie en se faisant complice des trois buts de Carrière. Par ailleurs, si l’équipe a accordé beaucoup de buts, notons qu’elle en a quand même marqué 16 en deux rencontres alors qu’elle ne jouait pas son meilleur hockey. Finalement, les partisans étaient nombreux pour ces rencontres, environ 600 personnes ayant franchi les tourniquets du Centre sportif Jacques Lesage de Mont-Laurier. Signe que les amateurs s’étaient ennuyés de leur équipe favorite.

Début des séries Au moment de mettre sous presse, on ignorait les équipes qui affronteront les Rapides lors des séries. Le classement en saison régulière déterminera les affrontements et suite aux séries, les huit premières équipes pourront participer aux régionaux qui auront lieu à la mi-mars à Mont-Laurier. Les Rapides terminent leur première saison avec une fiche légèrement au-delà de la barre des .500 avec 19 victoires et 17 défaites.

Week-end du 1er et 2 février 2014

Les Rapides retrouvent le chemin de la victoire!

Carl Champagne

Malgré leur indiscipline, les Rapides de Mont-Laurier ont mis fin à une séquence de trois défaites consécutives en l’emportant 6 à 2 devant leurs partisans, samedi dernier contre le National de Lorraine-Rosemère.

Les inquiets ont été rassurés alors que les Rap’s ont rapidement pris les devants 1 à 0 grâce au 3e but de la saison de Miguel Guénette, dès la deuxième minute de jeu. Le National n’a jamais été en mesure de prendre les devants et pourtant, les Lauriermontois ont joué avec le feu à quelques reprises alors que plusieurs pénalités leur ont été décernées. Les joueurs en place lors des désavantages numériques, les trois buts en 2e période et le brio de Mickael Salerno devant le filet a permis aux hommes d’Éric Bruneau de l’emporter. « On parle de la discipline depuis le début de la saison, on a de la misère avec ce point depuis un certain temps. Il va falloir rectifier le tir car avec les séries qui s’en viennent, le point franc-jeu est super important » soulignait l’entraîneur Éric Bruneau qui, malgré cette lacune, était satisfait du travail et de l’effort collectif de son équipe après plusieurs semaines d’absence devant leurs partisans. Une victoire qui arrive à point pour la formation qui pense de plus en plus aux séries. « Pour le prochain week-end, avec deux matchs en deux soirs, il faut aborder dans le même sens que nous l’avons fait ce soir, mis à part l’indiscipline. On veut entrer dans les séries avec un momentum, une bonne attitude ainsi qu’un bon positionnement au classement » complétait le « coach ». Maxime Gélinas a également fait sentir sa présence en marquant un but en avantage numérique, lui qui est de retour avec la formation Junior AA après avoir joué pour les Rebelles de Sorel Tracy au hockey collégial un peu plus tôt cette saison. Indéniablement un atout pour l’équipe. Mitch Cyr, Samuel Blouin, Philippe Lacroix et Jean-Philippe Gauthier ont aussi trouvé le fond du filet pour les Rapides.

On termine à domicile Les deux derniers matchs du calendrier régulier seront disputés la fin de semaine prochaine alors que samedi, les Rapides recevront les Gladiateurs Des Moulins à 19h30 et dimanche, à 17h30, les Patriotes de St-Eustache seront les visiteurs.

50 buts pour Paiement? Avec 48 buts cette saison, le plaçant au sommet des marqueurs de la ligue, Marc-Olivier Paiement tentera d’atteindre le plateau des 50 buts, un exploit qui n’a pas été réussi depuis plusieurs saisons dans la LHJAALL.



Week-end du 18-19 janvier 2014

Les Rapides peinent face aux Gladiateurs!

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier disputaient une seule rencontre le week-end dernier alors qu’ils visitaient les Gladiateurs Des Moulins à Lachenaie. Les hommes d’Eric Bruneau n’ont pu venir à bout de l’équipe se trouvant au dernier rang de la ligue s’inclinant par la marque de 6 à 3 encaissant ainsi un 2e revers consécutif.

La première période fut l’affaire de Des Moulins alors qu’ils ont marqué 2 buts prenant ainsi l’avance 2-0 après 20 minutes de jeu. Au début de la 2e période Marc-Olivier Paiement a profité d’un avantage numérique pour inscrire son 43e de la saison, l’écart était alors réduit 2 à 1. Par contre, les locaux ont répliqué quelques minutes plus tard pour porter la marque à 3 à 1. Tirant de l’arrière par deux buts au début de la 3e, les Rapides se devaient de répliquer tôt pour semer le doute chez les adversaires. Alexandre Cocher a bien compris ça et marquait son 11e de la saison sur des aides de Julien St-Jean et Jean-Philippe Gauthier à 2:26, c’était 3 à 2. Il aura fallu moins d’une minute pour que Des Moulins reprennent l’avance de deux buts, mais les Rapides n’avaient pas dit leur dernier mot alors que Samuel Blouin a répliqué quelques secondes plus tard avec l’aide de Marc-Olivier Paiement et Mitch Cyr, la marque était 4 à 3. Les Gladiateurs en ont ajouté deux autres lors du dernier tiers et les Rap’s n’ont jamais pu revenir dans le match. Résultat, défaite 6 à 3.

Notons que les deux formations n’ont pas obtenu leur point franc-jeu lors de cette rencontre. Après 30 matchs, les Rapides se retrouvent au 6e rang du classement général, mais un seul petit point les sépare du 3e rang. Les Rapides disputeront un seul match le week-end prochain et se rendront à Rosemère samedi pour y affronter le National à 20h.




Week-end du 11-12 janvier 2014

Trois points sur six pour les Rapides

Carl Champagne

Les Rapides reprenaient l'action dans la ligue de hockey junior AA Laurentides-Lanaudière avec deux parties à l'extérieur la fin de semaine dernière. Samedi, les joueurs ont connu une bonne 3e période pour l'emporter 5-3 contre Repentigny. Le lendemain, les Rapides ont baissé pavillon 6 à 1 face à la meilleure équipe du circuit.

Samedi, malgré la température, l'équipe a pris la direction de Repentigny avec 53 points (4e au classement), un point devant leurs rivaux. Les Rapides ont connu un bon début de match, mais les Olympiques ont marqué le premier but. Après 20 minutes, c'était 1-0 pour Repentigny. L'indiscipline a coûté cher aux Rapides en début de 2e période et les Olympiques en ont profité pour prendre les devants 3-0. En fin de 2e, les Rapides ont enfilé deux buts (Cyr et Paiement) et c'était 3-2 après 40 minutes. Dans le dernier tiers, le cerbère des Rap's (Mathieu Pagé-Plouffe) a été impeccable en repoussant tous les tirs adverses. Les buts de Dufour (Olivier), Paiement et Blouin ont permis aux Rapides de remporter la victoire par la marque de 5-3 dans un match physique comme le précisait l'entraîneur: «Ce fut un match très physique et avec beaucoup d'émotion. Malgré qu'on tirait de l'arrière la première partie du match, nous avons fait preuve de caractère et nous sommes revenus avec cinq buts consécutifs.» Éric Bruneau précisait également que «cette victoire était importante puisqu'il fallait garder l'émotion du tournoi.»

Dimanche, les Rapides étaient en effectif réduit à 14 joueurs sur 20 à Mirabel. Les joueurs n'ont pas perdu de temps à se mettre en marche puisque Samuel Blouin a porté la marque 1-0 après huit secondes. Par contre, les Rapides n'ont pas réussi à déjouer le gardien adverse lors des 59 minutes suivantes. Les Monarques ont inscrit six buts dans la rencontre pour vaincre les Rap's 6-1. Le portier des Rapides, Mathieu Pagé-Plouffe, a frustré les Monarques à plusieurs occasions dans la rencontre. Suite à la partie, Éric Bruneau mentionnait: «Il fallait que sa arrive tôt ou tard. Nous avons eu beaucoup de hockey dans les derniers jours et beaucoup de voyagement. Il faut tourner la page et se concentrer sur le prochain match.» Les Rapides connaissent une bonne séquence et l'entraîneur tenait à le rappeler: «Nous avons seulement trois défaites au cours des 14 derniers matchs.» Les Rapides jouent une seule partie la fin de semaine prochaine, soit dimanche le 19 janvier à 18h contre les Gladiateurs des Moulins à Lachenaie.




Week-end du 14 et 15 décembre 2013

Les erreurs et l’indiscipline leur coûtent la victoire !

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier disputaient une seule rencontre ce week-end. Samedi dernier au Centre sportif Jacques-Lesage, pour leur dernière joute de 2013, les erreurs et l’indiscipline des hommes d’Eric Bruneau les ont menés à baisser pavillon 6 à 5 face aux Royaux de Boisbriand St-Thérèse.

Mont-Laurier avait pris les commandes du match alors qu’à 3:30 Samuel Blouin inscrivait son 14e but de la présente campagne, Marc-Olivier Paiement et Mitch Cyr se sont fait complices de ce but, c’était alors 1 à 0 pour les Rapides. Les visiteurs ont profité de trois avantages numériques pour ensuite porter la marque à 3 - 1 après 20 minutes de jeu. Un but a été marqué de chaque côté en 2e période. Pour les Rapides, Olivier Dufour inscrit son 6e but de la saison, 4 à 2 Royaux après deux périodes. Fidèle à son habitude, le vétéran Marc-Olivier Paiement a compté deux buts cruciaux dont un en avantage numérique pour porter la marque 4 à 4.

Boisbriand St-Thérèse ont pris de nouveau l’avance en marquant un but dans les cinq dernières minutes, 5 à 4 Royaux. Avec 45 secondes à faire, les Royaux ont ensuite cassé les reins aux Rapides avec un but dans un filet désert, 6 à 4. Mont-Laurier n’a cependant pas abandonné alors qu’Alexandre Cocher portait la marque à 6 à 5, qui s’est avéré le résultat final. Notons que la première période a été ponctuée de plusieurs pénalités et les Rapides ont perdu leur franc-jeu dans ce match. Malgré cette défaite, on peut dire que l’année 2013 se termine sur une bonne note alors que les Rapides occupent le 2e rang du classement général de la LHJAALL avec une fiche de 16 victoires et 12 défaites.

Chandails de la LNH

Lors du dernier match des Rapides, l’organisation des Rapides de Mont-Laurier procédait au tirage de cinq chandails autographiés et encadrés de la LNH. Chaque chandail était accompagné d’un certificat d’authenticité. Les heureux gagnants sont Jean-Sébastien Valiquette (P. K. Subban, Canadiens de Montréal); Carl Morin (Raymond Bourque, Avalanches du Colorado); Élodie Délisle (Guy Lafleur, Nordiques de Québec); Louise Corbeil (Christopher Letang, Pingouins de Pittsburg) et le Centre du Camion (Jean Béliveau, Canadiens de Montréal). Mentionnons que vendredi dernier, les Rapides étaient au Marché Leblanc IGA de Mont-Laurier afin de signer des autographes et vendre des billets pour le grand tirage de chandails encadrés de la LNH.

Le prochain rendez-vous des Rapides aura lieu du 3 au 5 janvier 2014 à Blainville alors qu’ils participeront au Tournoi Junior de l’endroit. La prochaine joute à domicile aura lieu le 1er février à 19h30 alors que le National de Lorraine-Rosemère sera l’équipe visiteuse. Joyeuses fêtes de la part de l’organisation des Rapides !




Week-end du 14 et 15 décembre 2013

L’avantage numérique, payant pour les Rapides !

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier devaient disputer deux parties le week-end dernier mais les caprices de dame nature ont forcé le report de la joute de dimanche alors que les Alouettes de St-Jérôme devaient se rendre à l’aréna de Mont-Laurier. Samedi, les Lauriermontois préparaient un autre genre de tempête en l’emportant 7 à 1 face à l’équipe au dernier rang du classement, les Gladiateurs Des Moulins, à Mascouche.

Olivier Dufour a ouvert la marque à 6:48 de la 1re période, son 5e de la campagne, c’était alors 1 à 0 Rapides. L’avantage numérique a permis à Mont-Laurier d’ajouter trois autres filets lors de la période initiale alors que Marc-Olivier Paiement inscrivait deux buts, ses 39e et 40e de la présente campagne, alors que Jean-Philippe Gauthier a aussi fait vibrer les cordages en supériorité numérique. Les hommes d’Éric Bruneau avaient alors une confortable avance de 4 à 0 après 20 minutes de jeu.

Jean-Philippe Gauthier et Samuel Blouin furent les marqueurs en 2e, le match était presque hors de portée pour les Gladiateurs. Billy Larente a inscrit un 5e filet cette saison en 3e, marque finale 7 à 1 pour les Rapides. Les deux équipes n’ont pas obtenu leur point franc-jeu dans ce match. Le vétéran Jean-Philippe Gauthier a tenu à mentionner que les Rapides ont été plus opportunistes que leurs adversaires et qu’il s’agissait d’un match physique: «Nous avons profité de nos chances en avantages numériques et nous avons été plus disciplinés qu’eux», mentionnait l’auteur de deux buts dans le match. Si on attendait avec impatience des victoires convaincantes, les voilà alors que Mont-Laurier a inscrit pas moins de 24 buts en trois matchs et en accordant seulement trois buts à l’adversaire.

Avant les fêtes

La fin de semaine prochaine, les Rapides disputeront une seule rencontre, la dernière avant les fêtes. Samedi, les Rapides disputeront la victoire aux Royaux de Boisbriand St-Thérèse dès 19h30 au Centre sportif Jacques-Lesage. Le prochain rendez-vous à domicile aura ensuite lieu le 1er février 2014 contre le National de Lorraine-Rosemère. Venez encourager vos Rapides en grand nombre! L’organisation procédera également, ce samedi, au tirage de chandails encadrés de la LNH.




Week-end du 7 et 8 décembre 2013

Les Rapides en mission: objectif premier rang !

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier ont fait la vie dure aux Alouettes de St-Jérôme, ce week-end, en remportant deux matchs contre cette formation. Samedi à La Plaine, les Rapides ont gagné 7 à 1 alors que dimanche, à Mont-Laurier, les hommes d’Éric Bruneau y sont allé d’une victoire convaincante par la marque de 10 à 1.

Avec la victoire de dimanche, les Rapides se retrouvent avec une fiche de 9-0-1 à leurs dix derniers matchs, de quoi réjouir les partisans et l’entraîneur-chef des Rapides. «Malgré un résultat convaincant, il ne faut pas oublier que St-Jérôme sortait d’une séquence de trois victoires consécutives contre de grosses équipes et samedi, les Alouettes étaient confiants, mais nous avons répondu à l’appel», soulignait Éric Bruneau. Si le message de l’équipe d’entraîneurs pour cette fin de semaine était de resserrer la défensive, on pourra dire mission accomplie puisque qu’en plus d’avoir connu du succès offensivement, l’équipe n’a accordé que 2 buts en 2 rencontres grâce au bon travail des défenseurs et des gardiens de but. Dimanche, les Rap’s ont repris là où ils avaient laissé en s’imposant au pointage dès la première période, retraitant au vestiaire avec une avance de 3 à 0 après 20 minutes de jeu, les Alouettes n’ont jamais pu revenir dans le match. Le vétéran Marc-Olivier Paiement a connu un autre excellent week-end en récoltant quatre buts et demeure au premier rang des marqueurs de la LHJAALL. Le joueur affilié Dérick Carrière a également connu un bon week-end en marquant à trois reprises en deux parties et l’entraîneur a tenu à souligner son travail après la rencontre.

Avec les récents succès de l’équipe, Mont-Laurier se retrouve maintenant au 2e rang et souhaite rattraper l’équipe au Sommet du classement général, les Monarques de Mirabel Blainville. Il sera intéressant de voir comment l’équipe se comportera lors du retour des Fêtes alors qu’elle se rendra à Blainville pour un tournoi junior. Les Monarques font aussi partie de ce tournoi et seront chez eux. Cependant, aucun affrontement n’est prévu entre les deux équipes durant le tournoi à la ronde, mais les deux équipes pourraient se retrouver en situation éliminatoire, ce qui pourrait donner un avant-goût des séries. « Nous avons connu des bons matchs contre Mirabel. Lors de la dernière rencontre à Mont-Laurier, on dominait toute la partie et on l’a échappé en fin de 3e. À Mirabel, on a perdu en fusillade donc je suis confiant qu’on peut battre cette équipe-là en ce moment » concluait Éric Bruneau. Même si on commence à penser au tournoi, n’oublions pas que les Rapides doivent disputer trois rencontres avant le congé des Fêtes.

Prochains matchs

Samedi prochain, Mont-Laurier se rendra à Mascouche à 19h30 pour y affronter les Gladiateurs Des Moulins qui se retrouvent au dernier rang du classement général et dimanche, à domicile, les Rapides recevront de nouveau les Alouettes à 17h30.



Week-end du 30 novembre-1er décembre 2013

Les Rapides accumulent les victoires!

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier disputaient deux rencontres la fin de semaine dernière. Samedi, les Gladiateurs Des Moulins étaient les visiteurs au Centre sportif Jacques-Lesage et Mont-Laurier l’a emporté par la marque de 5 à 4 devant près de 200 spectateurs. Dimanche, Mont-Laurier a poursuivi sur sa lancée et l’a emporté 7 à 5 contre les Stars à Lachute.

Même si la victoire de samedi n’a pas été la plus éclatante de la saison, il s’agit d’un gain fort important pour les hommes d’Éric Bruneau qui se devaient de ne pas échapper ce match contre l’équipe qui se retrouve au dernier rang du classement général. Dès les premiers instants du match, on a senti que les Gladiateurs n’avaient pas fait la route pour se faire déclasser. « On a eu de la difficulté en début de match, mais je crois que c’est normal suite à la rivalité qu’on a connu la semaine dernière avec Mont-Tremblant. Les gars ont quand même travaillé fort, on a vu de belles choses, des choses à travailler, ce n’était pas notre meilleur match, mais pas notre pire non plus » soulignait l’entraîneur des Rapides.

À quelques reprises durant la rencontre, les esprits se sont échauffés de part et d’autre et ces moments d’indiscipline ont coûté cher aux deux équipes. Les Rapides ont dû se débrouiller en infériorité numérique pendant de longues minutes en 3e, mais les joueurs en place lors des désavantages numériques ont fait le travail. Le cerbère Mathieu Pagé-Plouffe a dû s’illustrer à quelques reprises pour sauver son équipe. Pour les portes-couleur de Mont-Laurier, c’est la perte du point Franc Jeu qui fait mal. En ce qui a trait aux Gladiateurs, s’il y avait eu moins de mêlées durant la rencontre, ils auraient peut-être eu le temps d’égaliser la marque. Notons que la partie s’est terminée alors qu’il restait 1 :50 à faire au cadran puisque le règlement stipule qu’une partie ne doit pas durer plus que 2h20. D’ailleurs, le 6e but des Rapides a été refusé pour cette raison à la fin de la rencontre, ayant été marqué après que la sirène annonçant la fin du match ait retenti.

Marc-Olivier Paiement a poursuivi sa production offensive en marquant 2 buts. Olivier Dufour a également trouvé le fond du filet à deux reprises pour les locaux et Mitch Cyr complète la feuille de pointage. Pour voir le point de presse de l’entraîneur après la rencontre, rendez-vous au www.cflo.ca/les-sports.

Dimanche, le personnel d’entraîneurs des Rapides a fait confiance à Katherine Martineau pour amorcé le match devant le filet et Marc-Olivier Paiement a sonné la charge avec 3 buts et 2 passes en route vers un gain de 7 à 5 de Mont-Laurier contre les Stars à Lachute. « Malgré les effectifs réduits, tout le monde a mis la main à la pâte et pris les bouchées doubles pour remporter la victoire et ramener 3 gros points avec nous pour ainsi poursuivre notre belle séquence. Avec cette victoire, on s’empare du deuxième rang au classement général » affirmait fièrement l’entraîneur Éric Bruneau. Si cette victoire réjouit les membres de l’organisation, elle a une saveur très particulière pour la gardienne de but qui obtenait un deuxième départ cette saison et une première victoire « C’était super le fun ! Ça faisait longtemps que j’attendais ce moment et il est arrivé. Je suis vraiment contente de participer aux succès de l’équipe » disait fièrement Katerine après le match. Avec cette victoire, les Rap’s récoltent 5 points sur une possibilité de 6 cette fin de semaine et se retrouvent parmi les meilleures équipes du circuit. Éric Bruneau soulignait également que le vétéran Marc-Olivier Paiement devenait le premier marqueur de la ligue suite à ce gain.

Week-end prochain

Les Rapides joueront 2 parties contre les Alouettes de St-Jérôme la fin de semaine prochaine. Samedi, la joute aura lieu à La Plaine à 21h et dimanche, le match sera disputé au Centre sportif Jacques Lesage à 17h30.



Week-end du 23-24 novembre 2013

Victoire électrisante de nos Rapides !

Carl Champagne

Samedi dernier avait lieu le dernier chapitre de la bataille de la 117 à Mont-Laurier alors que les deux équipes des Hautes-Laurentides s’affrontaient pour une dernière fois cette saison. L’intensité des Rapides tout au long de la rencontre et les trois buts de Marc-Olivier Paiement auront permis aux Lauriermontois de l’emporter par la marque de 5 à 4 en prolongation face à leurs éternels rivaux, les Diables de Mont-Tremblant, devant plus de 300 personnes au Centre sportif Jacques Lesage.

Avec cette victoire, les Rapides connaissent actuellement leur meilleure séquence de la saison, n’ayant pas perdu en temps réglementaire au cours des six derniers matchs. Dès la première période, on a senti que les deux formations voulaient absolument gagner ce dernier duel alors que l’intensité était au rendez-vous tout comme en période médiane. Tirant de l’arrière 4 à 3 alors qu’il restait moins de trois minutes au match, Marc-Olivier Paiement a littéralement fait lever les partisans de leur siège en inscrivant le but égalisateur, c’était 4 à 4. Avec 46 secondes à faire en 3e, le meilleur marqueur des Diables, Tommy Campeau, s’est fait prendre en défaut en obtenant deux minutes de punition pour double-échec. Une prolongation fut nécessaire pour déterminer l’équipe gagnante, Mont-Laurier ayant toujours leur point franc-jeu contrairement aux Diables. Les Tremblantois avaient donc un homme en moins pour amorcer cette période de surtemps et Campeau était toujours au banc des punitions. Les Rapides n’ont pas raté cette chance à 5 contre 3 et Marc-Olivier Paiement complétait un tour du chapeau pour ainsi sceller l’issu de la rencontre dès la première minute de la période de prolongation.

« C’est une belle victoire d’équipe et une belle prestation de tout le monde. Nous sommes restés disciplinés et nous avons obtenu notre point franc-jeu qui nous a permis d’aller en surtemps à 5 contre 3, c’était plaisant. Avec l’ambiance, les joueurs étaient captivés dans l’énergie du match » soulignait l’entraîneur des Rapides, Éric Bruneau. De son côté, malgré la défaite des siens, l’entraîneur-chef des Diables, Philipe Paquette, a vu du positif dans cette rencontre. « On va tout de même chercher un point important pour le classement général puisqu’on a perdu en prolongation » affirmait-il. L’entraîneur des Diables semble avoir confiance en son équipe qui vise les grands honneurs « Ce soir ce n’est pas la coupe Stanley que nous avons perdue c’est une bataille. La coupe Stanley, c’est au mois d’avril » concluait-il. Avec cette victoire, les Rapides auront donc eu le meilleur des Diables à trois reprises en quatre rencontres cette saison. Notons que Mathieu Hinse et Samuel Blouin ont également trouvé le fond du filet pour les vainqueurs.

Prochain match

Après avoir bénéficié d’une journée de congé dimanche dernier, les Rapides retrouveront leurs habitudes en disputant deux matchs le week-end prochain.Samedi, les Gladiateurs Des Moulins seront les visiteurs au Centre sportif Jacques Lesage à 19h30. Le lendemain, les porte-couleurs de Mont-Laurier visiteront les Stars à Lachute à 18h30.



Week-end du 16-17 novembre 2013

Des matchs serrés et enlevants pour nos Rapides !

Luc Bélisle

Samedi soir dernier à Mont-Laurier, les partisans des Rapides ont été bien servis avec un match palpitant malgré la défaite de 6-7 des leurs en fusillade contre les vindicatifs Olympiques de Repentigny, après avoir comblé un écart de deux buts en fin de troisième. Le lendemain, à Boisbriand, les juniors lauriermontois ont filé avec une victoire de 5-4 contre les Royaux, arrachée en dernière période.

Samedi soir dernier à Mont-Laurier, les partisans des Rapides ont été bien servis avec un match palpitant malgré la défaite de 6-7 des leurs en fusillade contre les vindicatifs Olympiques de Repentigny, après avoir comblé un écart de deux buts en fin de troisième. Le lendemain, à Boisbriand, les juniors lauriermontois ont filé avec une victoire de 5-4 contre les Royaux, arrachée en dernière période.

Quand les Olympiques de Repentigny sont en ville, il faut s’attendre à un peu de brasse-camarade. Le match de samedi dernier n’a pas fait exception, bien que les deux équipes aient démontré beaucoup de discipline en début de rencontre. Les Olympiques ont mené le jeu dans la première portion de la période initiale, mais cet avantage ne s’est pas traduit par une véritable menace devant le filet de leurs hôtes. Il aura fallu un certain temps aux Rapides pour s’adapter au tempo imposé par leurs adversaires. Alors qu’on arrivait à la mi-période, un joueur du Repentigny réussit à s’échapper et a le meilleur devant le gardien Mathieu Pagé-Plouffe (#1). Ce but fouette les Rapides qui accentuent la pression et deviennent plus menaçants. Les esprits commencent à s’échauffer, mais les officiels restent de glace. Samuel Michaud-Blouin (#21) vient bien près de créer l’égalité au terme d’une échappée, mais le cerbère repentignois tient le coup. Avec 1:22 encore au cadran, les Olympiques sont pris en défaut pour rudesse et, pour la première fois du match, la porte du cachot s’ouvre. Les Rapides profitent 21 secondes plus tard de cet avantage numérique, avec le but de Jean-Philippe Gauthier (#11), assisté de Marc-Olivier Paiement (#22) et Olivier Prévost (#10). La première se termine sur une égalité de 1-1.

Comme lors de la période précédente, ce sont les Olympiques qui donnent le ton à la deuxième. Après un peu plus de quatre minutes de jeu, les Olympiques ajoutent un deuxième filet. Au cours des minutes suivantes, les Repentignois continuent à avoir l’avantage sur les Rapides qui manquent de cohésion en zone adverse. Toutefois, Paiement (#22) réussira à faire perdre pied à l’adversaire et à créer une nouvelle égalité, aidé de Steven Dufour (#2), à 10:16. Avec encore six minutes à jouer, les Rapides se retrouvent avec un homme en moins pour deux minutes. Les Lauriermontois tiennent le coup, mais 31 secondes avant de se retrouver à armes égales, les Olympiques inscrivent un troisième but. Avec encore 3:44 à jouer et 63 secondes après leur troisième filet, les Olympiques profitent d’une confusion chez les Rapides pour ajouter un quatrième but à leur fiche. Michaud-Blouin (#21) ne tarde cependant pas à réduire l’écart vingt-huit secondes plus tard. La deuxième période prendra fin sur ce pointage de 4-3 en faveur des visiteurs, après des escarmouches qui auront amené trois joueurs des Rapides au banc des punitions et deux du côté de Repentigny.

Les Olympiques ont frappé comme l’éclair en revenant de la pause, inscrivant deux buts dans les cinq premières minutes de jeu de la troisième. Les Rapides ne se sont pas laissés abattre et Gauthier (#11) réussit à réduire l’écart moins de trois minutes plus tard, avec la complicité de Mitch Cyr (#6) et Simon Lefebvre (#12). Les caractères bouillants, qui avaient réussi à se contenir jusqu’à maintenant, ont finalement explosé avec près de six minutes à écouler au match. Les Rapides écopent de quatre punitions, les Olympiques de cinq. Un joueur de chaque côté se verra aussi gratifié d’un bonus pour abus verbal envers un officiel, conduite antisportive et inconduite. Le jeu reprend à cinq contre quatre en faveur des Rapides et Cyr (#6) vient ranimer les espoirs des Lauriermontois avec 4 :07 encore au tableau. Gauthier (#11) et Paiement (#22) ont participé à ce but. Avec 1:50 encore à faire et une mise au jeu en zone adverse, les Rapides rappellent Pagé-Plouffe (#1) au banc en faveur d’un sixième attaquant. La stratégie porte fruit, puisque Gauthier (#11) en profite pour inscrire son troisième but du match et provoquer l’égalité 6-6 trente-trois secondes plus tard, avec l’aide de Paiement (#22) et Prévost (#10).

En fusillade, alors que les trois francs-tireurs des Rapides échouent, le dernier du Repentigny réussit à loger la rondelle dans le fond du filet.

À Boisbriand

Le lendemain, à Boisbriand, les Rapides ont retrouvé le chemin de la victoire avec un gain de 5-4 aux dépens des Royaux. Lucas Giguère (Cocher, Larente), a donné les devants aux Rapides en première, une période qui s’est terminée 1-1. Les deux équipes se sont échangé deux buts chacune en deuxième, les Rapides marquant deux fois avant que la réplique ne vienne. Les buts vont à Cyr (Paiement, Prévost) et Paiement (Charbonneau, Blouin). En troisième, les Royaux prennent les devants 4-3, mais Paiement (Cyr, Fex) et Cocher (Hinse, Paiement) viennent confirmer la victoire des Lauriermontois. «Nous sommes allés chercher trois points précieux. Au risque de me répéter, lorsque nos joueurs sont disciplinés, nous sommes une équipe très dure à battre», commentait l’entraîneur Éric Bruneau au terme de la fin de semaine.

Prochain match

Les Rapides, qui occupent actuellement le cinquième rang sur les dix équipes de la Ligue avec dix victoires et neuf défaites, seront à Mont-Tremblant samedi prochain à 19h30, pour y affronter les Diables qui les devancent d’un rang au classement.



Week-end du 9-10 novembre 2013

Tours du chapeau pour Mantha et Gauthier

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier disputaient deux rencontres le week-end dernier. Samedi à La Plaine, ils affrontaient les Alouettes de St-Jérôme, match qui s’est terminé en faveur des Lauriermontois par la marque de 5 à 4 en fusillade. Dimanche, les hommes d’Éric Bruneau ont empoché une troisième victoire consécutive, cette fois par la marque de 7 à 4 contre les Patriotes de St-Eustache. Une fin de semaine qui permet à l’équipe d’entamer la deuxième moitié de saison sur une note positive.

Samedi, les Rap’s ont démontré une très grande force de caractère et ils ont travaillé fort pour revenir dans le match en 3e période alors qu’ils tiraient de l’arrière 4 à 1. Jean-Philippe Gauthier, qui cumule les points depuis quelques matchs, a joué les héros avec un tour du chapeau en moins de 13 minutes pour créer l’égalité 4 à 4. «Depuis 2-3 semaines, la puck roule bien. Je connais mon rôle et quand j’ai une chance, j’appuie l’attaque», affirmait le vétéran défenseur. Notons que Marc-Olivier Paiement avait marqué le premier but des Rapides et une fusillade a été nécessaire pour déterminer l’équipe gagnante, les Rapides. Dimanche à Mont-Laurier, les Rapides ont profité de plusieurs occasions en 1e période en prenant les devants 3 à 0 après 20 minutes de jeu. Les Eustachois ont toutefois donné une frousse aux partisans des locaux en revenant dans le match, et c’était 5 à 4 Mont-Laurier au début du dernier tiers. Les Patriotes ont eu quelques bonnes chances de marquer en 3e, mais le gardien Michael Salerno a fermé la porte, contribuant ainsi à la victoire. Michael Mantha a fait sentir sa présence et a complété un tour du chapeau dans cette rencontre. Marc-Olivier Paiement, Jean-Philippe Gauthier, Samuel Blouin et Julien St-Jean ont complété le pointage pour les Rapides. «Ça fait vraiment du bien au moral. Je crois que tout le monde est heureux et le sourire est revenu», disait l’entraîneur-chef des Rapides après la rencontre. Pour voir la vidéo et les entrevues d’après-match, rendez-vous au www.cflo.ca dans la section informations – sports régionaux.

Bilan mi saison

Avec 19 parties derrière eux, les Rapides se retrouvent avec une fiche de 9 victoires, 8 défaites et 2 défaites en fusillade. Les Rap’s sont en mesure de faire compétition à toutes les équipes en travaillant fort et en évitant le banc des punitions. Comme presque toutes les formations, les Rapides ont connu des hauts et des bas, mais néanmoins, ils se retrouvent dans une position intéressante pour entamer la 2e portion du calendrier régulier. Depuis quelques matchs, les vétérans font le travail et les gardiens de but ont jusqu’à maintenant rempli leur rôle de portier de brillante façon. De plus, l’équipe peut compter sur de fidèles partisans alors qu’environ 250 personnes se déplacent à chaque match pour voir l’équipe. De quoi motiver les troupes!

Prochain match

La prochaine rencontre des Rapides aura lieu samedi prochain à 19h30 alors que les Olympiques de Repentigny seront les visiteurs. Le lendemain, les hommes d’Éric Bruneau se rendront à Boisbriand pour affronter les Royaux à 18h30.



6 novembre 2013

Les Rapides sur une bonne séquence

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier disputaient deux rencontres le week-end dernier. Samedi, au centre sportif Jacques-Lesage, les Lauriermontois n’ont pas été en mesure de vaincre l’équipe au sommet du classement général de la Ligue, les Monarques de Mirabel-Blainville subissant un revers par la marque de 8 à 7. Le lendemain, à St-Eustache, les Rapides ont été disciplinés et ont respecté le plan de match pour l’emporter 7 à 4 contre les Patriotes de l’endroit.

Les spectateurs en ont eu pour leur argent samedi, alors que pas moins de 15 buts ont été marqués dans un match où l’indiscipline a joué un rôle de part et d’autre dans la 2e portion du match. Les Rapides ont capitalisé 3 fois en avantage numérique en 5 tentatives, mais ce ne fut pas suffisant pour l’emporter. Si après 40 minutes de jeu les Rap’s avaient les devants 5 à 4, tout s’est écroulé au milieu de la 3e période, alors que les visiteurs ont inscrit 4 buts en moins de 7 minutes, notamment sur 2 échappés. L’auteur du 3e but des locaux, Jean Philippe Gauthier, a donné un second souffle à son équipe en faisant vibrer les cordages pour réduire l’écart à deux buts dans les dernières minutes du match. Avec 11 secondes à faire, Olivier Dufour réduisait l’écart à un but. Tout était encore possible pour les Rapides même si le temps manquait. Le but égalisateur n’est jamais venu et les Monarques sont retournés chez eux avec la victoire en poche. Mentionnons que les Rapides ont dû se débrouiller sans les services de Mitch Cyr durant les deux dernières périodes, après que les officiels lui aient attribué un double-échec. Miguel Guénette-Grégoire, Marc-Olivier Paiement (2 buts) et Mitch Cyr ont complété le pointage pour les Rapides.

Dimanche, les Rapides étaient sur la route pour y affronter l’équipe championne de la saison 2012-2013, les Patriotes de St-Eustache. Pour un 2e soir consécutif, Marc-Olivier Paiement (3 buts) et Jean-Philippe Gauthier (2 buts) ont assuré leurs rôles de vétérans avec une belle production offensive pour aider Mont-Laurier à l’emporter. Après une blessure qui l’a tenu à l’écart du jeu pour plusieurs matchs, Simon Lefebvre a également fait sentir sa présence en marquant 2 superbes buts. « Je suis extrêmement content de la partie de ce soir, notamment par rapport à l’attitude de mes joueurs et leur discipline, tant pour les punitions qu’au niveau du respect du plan de match et des changements», exprimait fièrement l’entraîneur des Rapides, Éric Bruneau après la rencontre. Les Rapides peuvent donc construire sur du positif alors que le week-end prochain, on entamera déjà la deuxième moitié de la saison régulière. «C’était tellement le fun de voir les gars s’amuser tout en exécutant ce qu’on attend d’eux. Ils ont la preuve que si nous tirons tous dans le même sens, nous serons une équipe très dure à battre», complétait Éric Bruneau.

D’ailleurs, la prochaine partie locale des Rapides aura lieu dimanche prochain à 17h30, au centre sportif Jacques-Lesage, alors que les Eustachois tenteront de venger leur défaite. La veille, les Lauriermontois seront à St-Jérôme pour y affronter les Alouettes à 20h.



23 octobre 2013

Les Rapides confinés à du hockey de rattrapage

Carl Champagne

Les Rapides de Mont-Laurier tentaient de renouer avec la victoire devant environ 250 spectateurs samedi soir au centre sportif Jacques-Lesage, mais la tentative a échoué alors que les hommes d’Éric Bruneau ont baissé pavillon 9-6 face aux Stars de Lachute. Le lendemain les Lauriermontois ont encaissé un 4e revers consécutif, cette fois par la marque de 5 à 1 face au National à Rosemère.

Dès la 32e seconde, les Stars s’inscrivaient au pointage prenant les devants 1 à 0. Après 8 minutes d’écoulées au cadran, c’était déjà 3 à 0 pour les Lachutois. «Il y a quelque chose qui ne fonctionne vraiment pas avec nos débuts de match. On a beaucoup de difficultés depuis 4 ou 5 parties à ce niveau-là. On embarque sur la glace, il n’y a pas de cohésion, il n’y a rien qui fonctionne et le plan de match n’est pas respecté», soulignait l’entraîneur-chef Éric Bruneau après la défaite. «On va réunir le personnel d’entraîneurs et trouver une façon de faire en sorte que les joueurs soient prêts, parce qu’en ce moment nous ne le sommes pas en sautant sur la patinoire et ça nous coule en partant», complétait-il.

Les Rapides ont donné une lueur d’espoir à leurs partisans en égalisant la marque, puisqu’après 40 minutes de jeu, c’était l’égalité 5 à 5. Mais les Stars ont marqué 3 buts en début de 3e, portant la marque à 8 à 5 pour les visiteurs. Voulant provoquer quelque chose, Éric Bruneau a retiré Mikaël Salerno pour le remplacer par Mathieu Pagé-Plouffe qui s’est amené dans la mêlée, mais ce ne fût pas suffisant pour secouer les troupes. «Mikaël n’a pas connu un mauvais match. Il a été souvent laissé à lui-même et je ne suis pas prêt à dire qu’on a connu de la difficulté devant le filet», nous précisait Éric Bruneau questionné sur le travail de son gardien partant.

Résultat, une défaite de 9 à 6 des Lauriermontois. Certes, l’indiscipline n’a aucunement aidé à la cause des «Rap’s» alors que l’équipe a perdu son point franc-jeu, un point qui aurait été nécessaire dans les circonstances. De plus, défensivement l’équipe a connu des difficultés et Julien St-Jean était absent pour des raisons scolaires, une réalité avec laquelle les équipes de la ligue doivent composer, plusieurs joueurs sont toujours aux études.

Contre le National

Dimanche, le National a pris les devants 2 à 0 après 20 minutes de jeu, deux buts marqués en supériorité numérique. Encore une fois, la période initiale a fait mal. Lors de la période médiane, Julien St-Jean, de retour dans l’alignement, a fait vibrer les cordages à 8:17 pour réduire l’écart, c’était à ce moment 2 à 1. Cependant, moins de deux minutes plus tard, les locaux ont répliqué avec 2 buts en moins d’une minute pour porter le pointage à 4 à 1. Un seul but a été marqué lors du dernier tiers et il fût l’affaire du National qui l’emportait donc par la marque de 5 à 1.

Propos de l’entraîneur

Mathieu Pagé-Plouffe avait pris le départ pour les Rapides et n’a pas mal fait devant le filet dans les circonstances. «Ce fut un match un peu sans émotion. Ils ont capitalisé sur leurs avantages numériques en début de match alors que nous, nous avons manqué nos chances en avantage numérique, notamment lors d’un 5 contre 3 de 1:07», soulignait l’entraîneur-chef des Rapides Éric Bruneau. Avec le tiers de la saison déjà derrière nous, les Rapides se retrouvent dans une situation où des solutions devront être trouvées pour ramener l’équipe à la hauteur de son talent. «Toutes les équipes passent par des léthargies dans une longue saison de 36 matchs et la force d’une équipe c’est de réussir à se sortir de cette impasse en travaillant très fort» tenait à préciser l’entraîneur. Lundi dernier, se tenait un souper-spaghetti aux profits des Rapides de Mont-Laurier à la brasserie le bistro Resto Pub. Ce fut une occasion pour les amateurs de côtoyer les joueurs et différents membres de l’organisation. Au moment de mettre sous presse, les recettes de cette activité n’étaient pas encore connues, mais elles devraient vous être dévoilées la semaine prochaine.



30 octobre 2013

Un week-end rassurant pour nos Rapides

Carl Champagne

Après avoir encaissé 4 défaites consécutives, les Rapides de Mont-Laurier tentaient de retrouver le chemin de la victoire samedi dernier à domicile. Les Lauriermontois ont réussi en l’emportant 5-4 devant environ 250 partisans. Dimanche, à Boisbriand, les spectateurs ont eu droit à un festival offensif qui s’est terminé 9-8 en fusillade en faveur des Royaux.

Si les premières périodes étaient une lacune chez les Rapides, ce ne fut pas le cas samedi alors que l’intensité était au rendez-vous dès le début du match. «La préparation d’avant-match a bien été et les joueurs sont bien sortis dès leurs premières présences. On a pu prendre le contrôle du match, c’était plaisant de voir ça en première période», soulignait l’entraîneur-chef des Rapides, Éric Bruneau. Samuel Blouin, a donné les devants aux locaux dès la première minute de jeu pour donner le ton à son équipe en plus d’en ajouter un deuxième quelques instants plus tard; c’était 2-0 Rapides après 5 minutes de jeu. Après 20 minutes de jeu, le pointage était de 2 à 1 en faveur de Mont-Laurier.

Le 2e vingt fut l’affaire des Royaux alors qu’ils inscrivaient 2 buts et prenaient les devants 3-2 pour la première fois du match. Olivier Prévost égalisait la marque au début de la 3e; c’était alors un nouveau match. Marc-Olivier Paiement a ensuite donné les devants aux Rapides à mi-chemin dans le dernier tiers et Billy Larente complétait le pointage pour les Lauriermontois. Les Royaux ont marqué en toute fin de période mais n’ont pu inscrire le but égalisateur. Avec quelques secondes à écouler au cadran, les esprits se sont échauffés entre les 2 formations alors que les coups pleuvaient de part et d’autre. «Je trouve ça décevant considérant qu’il y a beaucoup de jeunes hockeyeurs qui viennent voir nos matchs et ce n’est pas le genre de spectacle que les Rapides veulent fournir. Cependant, je peux dire que je suis quand même un peu fier de mes joueurs. Il n’y a pas un joueur qui a embarqué sur la patinoire. De l’autre côté, les entraîneurs n’ont pas gardé leurs joueurs au banc et j’ai craint le pire», soulignait l’entraîneur des Rapides.

Défaite à Boisbriand

Pas moins de 8 buts ont été marqués lors des 20 premières minutes de jeu dimanche à Boisbriand, les Royaux prenaient les devants 5-3. Dès la 2e minute de la période médiane, Alexandre Cocher profitait d’un avantage numérique pour inscrire son 6e but de la présente campagne et une minute plus tard, Keven Levesque a fait vibrer les cordages pour une première fois cette saison et créer l’égalité 5-5. Les Rapides ont ensuite pris les devants pour la première fois de la rencontre grâce au but de Mathieu Hinse en supériorité numérique. Les Royaux ont répliqué dans les derniers instants avec deux buts, également avec l’avantage d’un homme. Boisbriand s’inscrivait de nouveau au pointage à 7:07 de la troisième, c’était à ce moment 8-6 pour les locaux. Marc-Olivier Paiement a inscrit deux gros buts dans les derniers moments de la 3e pour créer l’égalité. Une fusillade a été nécessaire pour déterminer l’équipe gagnante, les Royaux de Boisbriand St-Thérèse. Soulignons que 4 des 9 buts des Royaux ont été marqués en avantage numérique.